DIA | Ait Ali continue de défier Djerad et délivre de nouveaux agréments loin de toute “transparence”
59283
post-template-default,single,single-post,postid-59283,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Ait Ali continue de défier Djerad et délivre de nouveaux agréments loin de toute “transparence”

DIA-02 février 2021: Le ministre de l’Industrie, Braham Ferhat Ait Ali continue d’ignorer l’instruction du Premier ministre, Abdelaziz Djerad, qui lui a demandé de faire montre de transparence dans l’opération de délivrance des autorisations pour l’importation des véhicules neufs.

Ce lundi, le Comité technique interministériel chargé de l’étude des dossiers des opérateurs prétendant exercer l’activité de concessionnaires importateurs de véhicules a annoncé sur sa page Facebook avoir octroyé trois nouveaux agréments provisoires. Le Comité est sous tutelle du ministère de l’Industrie.

Ces trois agréments s’ajoutent aux quatre autres déjà octroyés, ce qui donne un nombre global de sept agréments. Le Comité technique a étudié 11 dossiers pour délivrer ces trois nouveaux agréments.

En tout, le Comité technique aura rejeté 11 dossiers qui ne remplissent pas les conditions contenues dans le cahier des charges de l’activité du concessionnaire importateur de véhicules neufs.

Le même Comité a annoncé qu’il continue l’étude des 96 dossiers déposés pour l’obtention du fameux agrément d’importation.

S’agissant des dossiers relatifs à l’exercice de l’activité de fabrication de véhicules, le Comité technique a annoncé avoir étudié deux nouveaux dossiers, ce qui porte le nombre total de dossiers étudiés à 3 sur 18 dossiers déposés.

Force est de constater qu’aucune marque de véhicules et aucune échéance n’ont été annoncées, ce qui explique le courroux du Premier ministre qui avait déjà exigé de la transparence dans l’octroi des agréments. Force est de constater aussi de Ait Ali continue de faire la sourde oreille à Djerad.

Mohamed Nassim

1 Comment

  • Mellah hocine
    4 février 2021 14:15

    Que celui qui cherche la transparence daigne revoir la composante de son gouvernement pléthorique .
    Choisir entre Attar , Chitour et Arkab pour l’énergie ,
    Choisir entre Khaldi et Souakri pour le sports,
    Choisir entre Benbouzid et Benbahmed pour la santé,
    Choisir entre Rezig et Bekai pour le commerce ,
    Choisir entre Berrah et El Mahdi Oualid pour la numérisation.
    Pleine d’anomalies dans ce gouvernement ce qui paralysé les activités .

Envoyer un commentaire

0Shares