DIA | Annie Ernaux, première Française prix Nobel de littérature
69941
post-template-default,single,single-post,postid-69941,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Annie Ernaux, première Française prix Nobel de littérature

DIA-07 octobre 2022: Après Le Clezio et Modiano, la romancière française reçoit la plus haute distinction: Prix Nobel. Les jurés de l’Académie suédoise du Nobel ont choisi de sacrer ce jeudi 6 octobre, Annie Ernaux, faisant d’elle la première Française à obtenir le Nobel de littérature. Interrogée par la télévision suédoise SVT, elle considère cette récompense comme un «très grand honneur» et une «responsabilité». «C’est à dire de témoigner (…) d’une forme de justesse, de justice, par rapport au monde», a-t-elle ajouté.

À 82 ans, elle est la dix-septième femme sur les 114 prix Nobel de littérature qui ont été remis depuis 1901. Le dernier Français en date à avoir reçu la récompense était Patrick Modiano en 2014 et avant lui, Le Clézio en 2008. Sur les dix derniers prix, cinq étaient européens, quatre étaient des femmes. L’Académie couronne une auteure qui «examine constamment et sous différents angles des vies marquées par les disparités, à savoir: le genre, la langue et la classe sociale».

Née en 1940 à Lillebonne (Seine-Maritime), Annie Ernaux a grandi au cœur du pays de Caux, à Yvetot, où ses parents tenaient une petite épicerie faisant office de débit de boissons. De cette Normandie semi-rurale, de ses origines modestes, elle aura tiré une vingtaine d’ouvrages singuliers, à l’«écriture blanche», au style dépouillé, sec, dont certains ont rencontré un vaste succès, illustrant une vie fortement marquée par les traces du passé et sa condition d’origine.

Emmanuel Macron a félicité Annie Ernaux, voix «de la liberté des femmes et des oubliés du siècle».

le regard de la romancière s’est assombri, mettant à nu des zones sombres de ses années passées : son avortement clandestin (L’événement, livre adapté par Audrey Diwan), le décès de sa sœur aînée à l’âge de 6 ans, et qu’elle n’avait pas connue (L’Autre Fille). Et en 2022, Le Jeune homme, histoire de sa liaison éphémère de femme mûre avec un étudiant. Comme Duras en son temps, elle est devenue l’égérie de la gauche «Insoumise», sollicitée régulièrement pour donner son avis sur la politique, la société, l’économie.

Les américains Joyce Carol Oates (84 ans), Don DeLillo (85 ans), Cormac McCarthy (89 ans), le portugais Antonio Lobo Antunes (80 ans), l’italien Claudio Magris (83 ans) font toujours partie de la liste des candidats de poids malheureux au Nobel. Annie Ernaux, elle, repart avec une coquette somme de 8 millions de couronnes suédoises, soit à peu près 740.000 euros.

En 2021, le comité Nobel avait consacré l’écrivain tanzanien Abdulrazak Gurnah«pour son traitement intransigeant et plein de compassion des effets du colonialisme et du destin des réfugiés dans le gouffre qui sépare les cultures et les continents» dans son œuvre.

Depuis 1901, le plus prestigieux des prix littéraire est remis à ceux ayant rendu service à l’humanité par leurs écrits, et selon les mots d’Alfred Nobel lui-même «fait preuve d’un puissant idéal».

Envoyer un commentaire

0Shares