DIA | Assassinat de Shirine Abou Akla :  Le silence criminel des médias occidentaux
67255
post-template-default,single,single-post,postid-67255,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Assassinat de Shirine Abou Akla :  Le silence criminel des médias occidentaux

DIA-12 mai 2022: Les médias occidentaux n’ont  pas accordé une quelconque importance à l’assassinat de la journaliste palestinienne Shirine Abou Akla (51 ans), correspondante de la chaîne d’information Al Jazeera. Elle a été assassinée alors qu’elle couvrait une opération de l’armée sioniste en Cisjordanie occupée. Une attitude honteuse, scandaleuse et criminelle de la part de ces médias qui auraient remué ciel et terre s’il s’agissait d’une journaliste ukrainienne tuée pas l’armée russe ! Les chaînes CNN, BBC, France24, BFM et autres qui ont été transformées en médias propagandistes contre la Russie, ont ignoré le meurtre de la journaliste palestinienne.

Pourtant la chaîne Al Jazeera a accusé ouvertement les forces d’occupation sionistes d’avoir tué “de façon  délibérée” et de “sang froid” la journaliste. La chaîne Tv où exerçait la défunte a précisé que sa journaliste a été atteinte d’une balle dans la tête.

Les médias occidentaux qui sont asservis à l’Etat sioniste et à son allié, les Etats-Unis d’Amérique, n’ont pas condamné cet assassinat et ont ignoré la liberté d’expression et de la presse qu’ils défendent quand il s’agit de l’Occident.

Dans ce sens,  l’ambassadrice américaine à l’ONU, Linda Thomas-Greenfield, a appelé à déclencher une “enquête transparente”, mettant sur le même pied d’égalité la Palestine occupée et l’entité sioniste quand elle dit : ” Nous encourageons les deux parties à participer à cette enquête afin que nous puissions comprendre pourquoi cela s’est produit”.

La Fédération internationale des journalistes (FIJ) qui a décidé de déposer plainte devant la Cour pénale internationale (CPI), ne s’est, à aucun moment, attaquée à l’entité sioniste et à l’armée de cet Etat criminel. Il en est de même pour l’Union européenne (UE) et le Royaume-Uni qui  se sont dit “choqués” par le meurtre de la journaliste Abou Akla, sans pour autant condamner l’assassinat ou dénoncer l’entité sioniste.

Le Maroc qui a normalisé ses relations diplomatiques avec l’entité sioniste prône la politique de l’Autruche, alors que le prince héritier d’Arabie saoudite, Mohammed Ben Salmane, a carrément ignoré la mort de la journaliste palestinienne, mais a envoyé un message de condoléance au président…cubain suite à l’explosion dans un hôtel ayant fait 54 morts, dont la majorité sont des touristes.

Amel Bouchaib

3 Comments

  • Mellah hocine
    12 mai 2022 11:07

    En effet les occidentaux préfèrent parler et aider un nazi , en la personne de Zelinski qui offre son peuple a une extermination certaine , au lieu de condamner ce meurtre abject d’une journaliste palestinienne.
    Pourtant tous les médias arabophones en font la une de leurs journaux et les médias occidentaux s’occupent à faire des montages vidéos mensongers sur l’armée russe alors que ce sont les groupes Nazis Azov qui tue leurs civils.

  • Nadri
    12 mai 2022 11:54

    Les médias occidentaux appartiennent tous aux sionistes israéliens; il ne faut s’étonner de silence. D’ailleurs ces médias vont démontrer que la balle qui a tué cette journaliste porte le signe de Hamas.

  • Bekhechi
    12 mai 2022 12:37

    Pourquoi ? Cela vous étonne ? Pour eux c’est un détail du conflit israélo palestinien.

Envoyer un commentaire

0Shares