DIA | Belmadi a évincé Delort pour avoir privilégié son club au détriment de l’EN
65188
post-template-default,single,single-post,postid-65188,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Belmadi a évincé Delort pour avoir privilégié son club au détriment de l’EN

DIA-06 octobre 2021: Beaucoup a été dit et rapporté  sur l’éviction du joueur de Nice, Andy Delort, de l’équipe  nationale de football.  Le  sélectionneur national  Djamel Belmadi a décidé de ne pas le convoquer  pour la double confrontations  contre le Niger, vendredi et mardi prochains pour le compte des 3ème et 4ème journées des qualifications au Mondial 2022 du Qatar. 

Selon, les informations  parvenant de la FAF, Belmadi a piqué une  colère bleue quand  il a su que Delort a accepté  de signer une clause qui lui a été imposée dans son contrat avec son club employeur l’OGC Nice.

Il serait stipulé qu’au cas où l’Algérie se qualifie à la phase finale de la CAN 2021 au Cameroun, le joueur ne sera pas libéré. La raison  invoquée par le club niçois c’est qu’il compte déjà dans son effectif deux autres internationaux algériens, Attal et Boudaoui et et ne pourrait pas de ce fait se passer des services de trois internationaux surtout si l’équipe nationale ira jusqu’en finale de la CAN.

Belmadi reproche à Delort d’avoir  accepté  cette clause. Pour rappel quand des clubs français  avaient tenté de ne pas libéré leurs internationaux africains  dont les Algériens à cause de la pandémie du Coronavirus. Delort était le seul à ne pas réagir ce qui avait déjà provoqué  le courroux de Belmadi. A l’époque Slimani et Mahrez notamment avaient réagi contre cette mesure, alors que Delort avait fait la sourde oreille, ce que lui avait reproché Belmadi.

Nassim Fateh

0Shares