DIA | Emmanuel Macron s’est-il trompé d’Algérie ?
65186
post-template-default,single,single-post,postid-65186,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Emmanuel Macron s’est-il trompé d’Algérie ?

DIA-05 octobre 2021: Le président français, Emmanuel Macron, semble se tromper d’Algérie. Macron n’est pas à sa première attaque contre l’Algérie et ses dirigeants. Il semble avoir pris l’habitude de se comporter avec insolence envers le Pouvoir algérien, croyant que rien n’a changé en Algérie.

L’Algérie d’avant le Hirak était plutôt docile et trop favorable à la France. Les Français bénéficiaient de plusieurs privilèges dans tous les domaines, notamment économiques. Ils étaient prioritaires en matière d’investissement et des marchés, en raison des avantages que leur accordait l’ancien Pouvoir.

Même l’ancien chef du gouvernement et ancien président du parti politique Talaie el Houryate, Ali Benflis, avait fait des révélations sur les largesses dont bénéficiait la France au temps de l’ancien président de la République, Abdelaziz Bouteflika. Selon Benflis, la France bénéficiait du gaz algérien à un prix symbolique. Les hommes d’affaires français avaient pu décrocher des projets à coups de milliards de dollars sans aucune concurrence.

Les dirigeants français étaient accueillis avec fanfare à l’exemple de Macron, en 2017 quand il a été reçu à Alger alors qu’il était un simple candidat à la présidentielle française! Avec l’ancien Pouvoir, c’est le tapis rouge qui était déroulé aux dirigeants et hommes d’affaires français.

En ce sens, Macron et surtout son ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian avaient tenté de s’immiscer dans les affaires internes de l’Algérie durant le Hirak et après l’élection du Président Abdelmadjid Tebboune.

En ce sens, Macron, avait mis du temps pour féliciter le Président Tebboune, après son élection. La réaction du chef de l’Etat était virulente à l’époque, ce qui avait amené Macron à de meilleurs sentiments.  

Macron avait tenté, à plusieurs reprises, de refaire le coup, mais les nouveaux dirigeants de l’Algérie ne sont plus les mêmes et tiennent tête à leurs homologues français.

Depuis lors Macron a changé d’attitude et s’est beaucoup rapproché du Président Tebboune. Mais comme les anciennes habitudes sont toujours dures, Macron est tombé de nouveau dans ses travers pour s’en prendre à l’Algérie.

Or, il s’est trompé d’Algérie, laquelle a imposé le respect aux dirigeants français. A ce titre, l’Algérie nouvelle avait refusé la visite du Premier ministre français, Jean Castex en raison de ses déclarations antérieurs à l’encontre de l’Algérie.

La visite du premier ministre français est ainsi reportée jusqu’à ce que la France désigne un PM qui n’a pas d’animosité envers l’Algérie.

Auparavant, les dirigeants algériens passaient un coup d’éponge aux bourdes des Français, ce qui n’est plus le cas avec président Tebboune qui a d’ailleurs évoqué des lobbies travaillant à l’encontre du rapprochement entre Alger et Paris.

Si par le passé, l’Algérie courbait l’échine pour ainsi dire devant la France, ce n’est plus le cas présentement. L’Algérie qui est un pays souverain a remis Macron à sa place à plusieurs reprises

La réaction de ce dernier est intervenue immédiatement, moins de 24 h après. C’est dire que Macron s’est rendu compte qu’il s’est trompé d’Algérie, ce qui l’a amené à évoquer l’apaisement dans les relations avec l’Algérie.

Mohamed Nassim

3 Comments

  • Vérité vraie
    6 octobre 2021 9:14

    Macron est avant tout un ennemi du peuple algérien, quant aux gouvernants il y a toujours et il y aura toujours possibilité d’arrangements. Autre vérité, et comme toujours, notre propagande retient que ce qui est en sa faveur et zappe ce qui la gêne. Ils insistent sur la négation de la nation avant le colonialisme (comme les notres ont toujours nié la nation d’avant okba) et passe sous silence les vérités sur la nature du pouvoir.

  • Mellah hocine
    6 octobre 2021 10:26

    Ne dit on pas , ” Chassez le naturel , il revient au galop ” .
    Durant ces soixante années ” d’indépendance ” le système Algérien n’a , de cesse ,accordé des privilèges à la France que celle ci a bien voulu rendre par des gestes anachroniques envers les hommes de ce système algérien que la France accueille allègrement dans des palaces. De plus la France à pu accorder des facilités , déconcertantes, à ces mêmes hommes pour acquérir des demeures et autres appartements de luxe sur le sol français, sans parler des soins dans des hôpitaux de grande valeur.
    En fait , une entorse a ces privileges est arrivée , car que s’est il passé avant l’évacuation du président Tebboune en Allemagne pour ses soins ? Tout simplement , ce même Mâcon avait refusé d’accueillir le président algérien pour la simple raison d’éviter de revivre les événements vécus lors de l’hospitalisation de Bouteflika en France. : Y a t’ il une relation ?
    Pour en finir avec ces relations en ” montagnes russes” avec la France , il faudrait commencer à éradiquer le système français qui est en Akgerie:
    – Réorganiser le système administratif en Algérie qui a été calqué sur celui de la France ,
    – Sortir du système de centralisme en organisant l’Algérie en régions semi-autonomes proche du fédéralisme.
    – Donner plus de pouvoir aux APW à la place des walis.
    – Modifier tout le système judiciaire en s’appuyant sur les caractéristiques propres de l algérien,
    – Supprimer le corps de gendarmerie hérité de l’organisation française en donnant plus de pouvoir à la police..
    En fait la gendarmerie n’existe que dans des pays francophones colonisés par la France.
    – Boycotter toutes les marques de voitures françaises et développer les relations avec d’autres pays comme l’Allemagne et les pays asiatiques .

  • Nadri
    7 octobre 2021 11:33

    J’ai travaillé beaucoup avec les français pour bien les connaitre. Dans toute l’Europe, les français sont les plus grands hypocrites que ce soit dans les affaires ou dans la politique.

Envoyer un commentaire

0Shares