DIA | Le cas Farid Ikken: Le procureur de Paris parle d’un profil néophyte
19994
post-template-default,single,single-post,postid-19994,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le cas Farid Ikken: Le procureur de Paris parle d’un profil néophyte

Spread the love

DIA-10 juin 2017: Le procureur de la République de Paris, François Molins, a animé samedi un point de presse pour communiquer les premiers éléments d’informations sur l’assaillant de l’attaque de Notre-Dame de Paris le 6 juin dernier, Farid Ikken.

Le procureur de la République a parlé d’un “profil néophyte” pour décrire l’assaillant, tout aussi redouté que des profils “plus aguerris“, et a appelé à la prudence face à “une menace terroriste protéiforme“.

Farid Ikken a été présenté samedi à un juge antiterroriste en vue d’une mise en examen. Le parquet, qui a ouvert une information judiciaire notamment pour tentative d’assassinat, a requis son placement en détention provisoire.

Des vidéos de propagande de l’État islamique et des guides de combat ont également été découvertes sur son ordinateur portable et sur plusieurs de ses clefs USB, retrouvés lors de la perquisition de sa chambre d’étudiants à Cergy: “Les premières exploitations permettent d’établir la présence de nombreux fichiers de propagande djihadiste”. “Des images de l’attentat de Londres du 3 juin, des vidéos glorifiant les attentats de Paris et de Bruxelles ou encore une vidéo d’allégeance des auteurs de l’attentat commis à Saint-Étienne-du-Rouvray en juillet 2016“, ont aussi été découvertes, a détaillé François Molins.

A noter que pour “faire partager son passage à l’acte“, Farid Ikken a souhaité envoyer “sa vidéo d’allégeance (…) mais a échoué“. “En situation régulière sur le territoire français, professionnellement inséré, il n’a jamais montré à ses proches des signes de radicalisation” et n’a pas de “contacts établis avec des individus établis en zone irako-syrienne“.

L’acte Farid Ikken qui est né Akbou en Algérie en janvier 1977 a surpris sa famille et toutes les personnes qui l’ont connus et approchés. Journaliste et traducteur de profession (Il parlait couramment quatre langues) Il était inscrit comme doctorant en sciences de l’information à Metz (est de la France). Il préparait une thèse sur le journalisme et les élections dans les pays d’Afrique du Nord.

DIA-Farid-Ikken

Envoyer un commentaire