DIA | Confidentiel: Comment le Maroc a corrompu 30 pays africains pour adhérer à l’UA
65603
post-template-default,single,single-post,postid-65603,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Confidentiel: Comment le Maroc a corrompu 30 pays africains pour adhérer à l’UA

DIA-24 novembre 2021: Le Maroc a réussi à recueillir des soutiens pour son adhésion à l’Union africaine grâce à une longue série d’actes de corruption colossaux.

Comme le montre clairement le contenu des documents officiel du ministère des affaires étrangères marocaine, on peut voir les courriers d’un diplomate marocain qui semble avoir réussi à mettre en place un réseau de relations en coulisses à chaque sommet de l’Union africaine. A travers ces courriers qui ont été envoyés par la suite à son patron à Rabat, on apprend que, au moins à une occasion, de l’argent liquide a été remis à certaines délégations africaines pour faire basculer la pendule en faveur du Maroc ou, pire encore, espionner et divulguer des informations secrètes. et les dossiers internes de l’Union africaine aux responsables marocains. L’adhésion du Maroc à l’Union africaine a été le résultat d’une politique de lobbying dans laquelle une campagne de corruption omniprésente a été sa pierre angulaire.

Dans une note qu’il a adressée au MAE marocain le 05 mai 2014, il a fait des « propositions pour les préparatifs entrepris au prochain sommet de l’Union africaine » qui se tiendrait à Addis-Abeba. Il propose de donner « des enveloppes individuelles de 5000 euros pour chaque ami » et il liste les « amis » qui représentent les délégations des pays suivants : Sénégal, Guinée, Côte d’Ivoire, Gabon, Burkina Faso, Bénin, Togo, Comores, Djibouti, Niger Cameroun, Guinée équatoriale, Guinée-Bissau, Tchad, Sierra Leone, Libéria, Somalie, Soudan, Madagascar, Malawi, Maurice, Seychelles, Mali, Erythrée et Mauritanie (Président du Conseil de l’UA) ».

2 Comments

  • Mellah hocine
    24 novembre 2021 13:16

    Sénégal, Guinée, Côte d’Ivoire, Gabon, Burkina Faso, Bénin, Togo, Comores, Djibouti, Niger Cameroun, Guinée équatoriale, Guinée-Bissau, Tchad, Sierra Leone, Libéria, Somalie, Soudan, Madagascar, Malawi, Maurice, Seychelles, Mali, Erythrée et Mauritanie (Président du Conseil de l’UA) . Que dire de ces pays , pour lesquels , certains d’entre eux avaient benefice’ d’un effacement de dettes par notre ex president , a savoir Bouteflika. ?
    Faudrait il le leur rappeler ? Surement dans une atmosphere aussi biaisée par des relations frelatées par un gout de narco-traficants, il faudrait le faire notamment cette Mauritanie qui joue la queue du coq.

  • Lakhdar
    25 novembre 2021 9:35

    On ne rend pas service aux gouveernants on leur mentant et cachant la vérité. boutef en a fait les frais, lui auquel on a fait miroiter un 5ème mandat; lui faisant croire que le peuple l’en suppliait.
    Alors disant leur que notre diplomatie est léthargique contrairement à momo6 qui fait feu de tout bois. C’est valable en afrique et ailleurs; o, n’exploita pas nos atouts (le sfaricains formés chez nous, notre disapora et amis de l’Algérie, …)

Envoyer un commentaire

0Shares