DIA | Covid-19: L’Algérie réceptionnera ce mercredi un don chinois de 200.000 doses du vaccin
59741
post-template-default,single,single-post,postid-59741,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Covid-19: L’Algérie réceptionnera ce mercredi un don chinois de 200.000 doses du vaccin

DIA-23 février 2021: L’Algérie devrait réceptionner ce mercredi un don de 200.000 doses du vaccin chinois anti-Covid, a-t-on appris auprès du ministère de la Santé. Ces doses viennent s’ajouter aux 50 000 doses du vaccin Spoutnik V, importé de la Russie en janvier dernier.

L’ambassadeur de la République populaire de Chine en Algérie avait annoncé, il y a quelques jours que le gouvernement chinois a décidé de faire don à l’Algérie de 200.000 doses du vaccin produit par la société chinoise Sinopharm, exprimant par la même occasion la disposition de son pays à continuer à apporter l’appui et l’aide nécessaires, selon les besoins exprimés par l’Algérie”.

Il a relevé que les deux pays entretiennent des relations séculaires et un partenariat stratégique.

En ce sens, il rappelé que l’Algérie figure parmi les premiers pays à avoir apporté une aide médicale urgente à la Chine au début de la pandémie. Par la suite, la Chine avait renvoyé l’ascenseur à l’Algérie par des dons sous forme d’une grande quantité de masques de protection, de tests rapides, de respirateurs et autres produits ainsi que l’envoi d’une équipe d’experts médicaux pour contribuer à la lutte contre le nouveau coronavirus.

Mohamed Nassim

1 Comment

  • Mellah hocine
    24 février 2021 10:35

    Tel un SDF croupit sur le trottoir tendant la main à une éventuelle âme charitable , l’Algérie se retrouve à quémander pour “proteger” ses citoyens. A regarder de plus près , nos gouvernants n’ont rien fait de notable pour gérer cette crise sanitaire, ils attendent qu’un pays vienne les secourir de cette situation . L’Algérie a les moyens d’endiguer cette pandémie et de protéger ses citoyens , mais l’essentiel, pour ces gouvernants , est ailleurs..

Envoyer un commentaire