DIA | Covid : la barre des 400 nouvelles contaminations dépassée et des hôpitaux dépourvus d’oxygène
65929
post-template-default,single,single-post,postid-65929,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Covid : la barre des 400 nouvelles contaminations dépassée et des hôpitaux dépourvus d’oxygène

DIA-05 janvier 2021: La barre des 400 nouvelles contaminations quotidienne a été dépassée ce mardi. Selon les chiffres du ministère de la Santé, basés uniquement sur les tests PCR, 421 nouveaux cas et 5 décès ont été enregistrés ces dernières 24 heures, alors que si l’on se réfère aux ordonnances qui atterrissent au niveau des pharmacies sur des cas Covid, le chiffre devrait être multiplié en trois.

En ce sens, plusieurs spécialistes ont mis en garde contre l’augmentation du nombre de contamination, estimant que le pic pourrait intervenir vers la fin du mois de janvier ou début février. a cet effet, le ministre de la Santé a tenu une réunion, hier lundi, avec les responsables du secteur au niveau central et des wilayas et il s’est avéré que des hôpitaux souffrent du manque d’oxygène.

Les responsables de ces structures de santé ont tiré la sonnette d’alarme quant au manque voire l’inexistence d’oxygène au niveau de leurs établissements respectifs, alors que le nombre de patients atteint de Covid est en nette augmentation.

Mohamed Nassim

1 Comment

  • Mellah hocine
    5 janvier 2022 12:37

    Gestion catastrophique de cette crise de la part de tous les responsables de la santé et des responsables impliqués indirectement dans cette crise.
    En 2022 , c’est vraiment grave de parler du manque d’oxygène lorsque , durant l’année passée, notre diaspora et quelques donateurs ont voulu acheminer des machines pour la circonstance, ils se sont vus bloquer dans leur initiative. De l autre côté les pouvoirs publics n’ont rien fait pour équiper les structures sanitaires de ces machines .
    Implorons Dieu pour nous venir en aide , car ce sont des millions de doses de vaccins qui sont entrain de se périmé dans les stocks , alors que la décision de faire vacciner tous les enseignants , tout le personnel des administrations tarde à venir .
    Dans ce cas de figure , il faudrait obliger tout ce monde à se faire vacciner , ce n’est guère une atteinte aux libertés individuels . La France reste un très mauvais exemple .

Envoyer un commentaire

0Shares