DIA | De Zitouni à Mansouri, des héros victimes de l’imposture dans le football algérien
67334
post-template-default,single,single-post,postid-67334,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

De Zitouni à Mansouri, des héros victimes de l’imposture dans le football algérien

DIA-20 mai 2022: L’ancien international des années 1980, mondialiste en 1982 et 1986, Fawzi Mansouri, est mort dans l’indifférence comme l’autre héros de l’équipe de football du FLN, Mustapha Zitouni. Mansouri était malade et aucun dirigeant de la FAF ou un autre responsable du ministère de la Jeunesse et des Sports ne l’ont évoqué. Mansouri est mort dans l’oubli et l’indifférence à cause des imposteurs qui gèrent le sport et le football algériens.

Il est inadmissible que des mondialistes soient oubliés et marginalisés, alors qu’ils auraient pu constituer des références pour les nouvelles générations. Est-il normal que Mustapha Dahleb, Bensaoula, Larbes, Megharia, Drid soient exclus ? Mêmes les mondialistes de 2010, comme Antar Yahia, Karim Ziani, Yazid Mansouri sont jetés aux oubliettes, alors que des inconnus n’ayant jamais géré un club ou joueur au football sont actuellement à la tête de la FAF et de ses structures.

Combien de membres du Bureau fédéral sont des anciens footballeurs ?  La Direction technique de la FAF est-elle gérée par d’anciens footballeurs ? La réponse à ces questions fait ressortir que des imposteurs occupent actuellement des postes-clé dans le monde du sport et du football.

C’est à cause de ces imposteurs que l’ancien joueur de l’équipe FLN, Rachid Mekhloufi est oublié. C’est à cause de ces imposteurs que son ancien coéquipier, Abdelkrim Kerroum est mort sans avoir rencontré ses anciens camarades. Pour rappel, Kerroum avait lancé un appel aux autorités afin de réunir et de rassembler les joueurs survivants de l’équipe du FLN pour qu’ils puissent se rencontrer, se revoir et se dire à Dieu avant de quitter ce monde, pour reprendre ses propos.

Pour rappel, au temps de l’ex-président de la FAF, Kheireddine Zetchi, la FAF avait introduit un amendement dans le but de réduire la représentation des membres de l’équipe du FLN à l’AG de la FAF à…un seul joueur. Une insulte de la part de la FAF aux joueurs de cette glorieuses équipe.

La tentative d’éloigner les derniers survivants de l’équipe de l’AG de la FAF nous renseigne de l’état d’esprit des actuels dirigeants du sport et du football qui mènent la guerre à tous les symboles du football national.

Nassim Fateh

1 Comment

  • Mellah hocine
    20 mai 2022 11:12

    Article de très bonne facture qui touche au vrai problème de notre sport roi. Une véritable révolution doit toucher tout le football Algérien en intégrant les véritables acteurs comme les anciens de l’équipe nationale .
    Mais une question se pose , que fait, actuellement, Monsieur Maouche au niveau de la FAF ?
    Des pays africains , comme le cameroun , et le senegal ont compris ce principe , faisons comme eux.

Envoyer un commentaire

0Shares