DIA | Décès de Ezzat El Alaili, le premier acteur égyptien à jouer dans un film algérien
59355
post-template-default,single,single-post,postid-59355,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Décès de Ezzat El Alaili, le premier acteur égyptien à jouer dans un film algérien

DIA-05 février 2021: Le célèbre acteur égyptien, Ezzat El Alaili est décédé ce vendredi 05 février, à l’âge de 86 ans, a annoncé son fils Mahmoud El Alaili sur les réseaux sociaux.

Le défunt, né le 15 septembre 1934, était parmi les plus brillants acteurs de sa génération en Egypte. Il a joué dans plusieurs feuilletons et films à succès et a travaillé avec les plus grands réalisateurs, notamment Youssef Chahine et Henri Barakat. 

Diplômé de l’Institut supérieur des Arts dramatiques en 1960, Ezzat el Alaili a été, à ses débuts, concepteur de programmes télévisés, avant de décrocher son premier rôle dans le film “Message d’une femme inconnue” en 1962, ayant lancé sa carrière cinématographique.

Il a campé plusieurs rôles au théâtre et au cinéma, notamment en incarnant le rôle principal dans le film “al ard” (la terre) en 1970, réalisé par Youssef Chahine où il s’est distingué.

Sa filmographie est riche de 160 œuvres cinématographiques dont “Tariq ila Ilat”, “Ahl el qima”, “Mansouriya”, “Tout oua nabout”. Au théâtre, il a joué dans plusieurs pièces, dont “Ahlan ya bakawat” et “Thawrat qaria”.

Véritable ami de l’Algérie, il a été le premier acteur égyptien à jouer sous la direction algérienne dans le film “Le moulin de Monsieur Fabre” d’Ahmed Rachedi 

Envoyer un commentaire

0Shares