DIA | Décès de l’ex joueur du FLN et sélectionneur national Abdelhamid Zouba
66321
post-template-default,single,single-post,postid-66321,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Décès de l’ex joueur du FLN et sélectionneur national Abdelhamid Zouba

DIA-03 février 2022: L’ancien joueur de l’ équipe du FLN, Abdelmhamid Zouba, est décédé ce mercredi soir à l’âge de 87 ans, a-t-on appris auprès de ses proches. Ancien  moudjahid, Zouba est un ancien footballeur qui a évolué en Algérie puis dans le championnat de France.

Brillant joueur, il avait abandonné sa carrière de joueur professionnel en France pour rejoindre l’équipe du FLN durant la glorieuse Révolution, aux côtés des regrettés Zitouni, Said Amara, Kermaili, les frères Soukhane et d’autres valeureux et talentueux joueurs qui s’étaient sacrifiés pour l’Algérie.

Après l’indépendance, Zouba est retourné en France en tant que joueur. Une fois rentré en Algérie, il a embrassé la carrière d’entraineur et avait remporté avec le MC Alger des Betrouni, Bachi, Draoui et Bencheikh, le triplé en 1976, à savoir le championnat et la coupe d’Algérie ainsi que la coupe d’Afrique des clubs champions (actuelle Ligue des champions). Zouba a également été entraineur de l’équipe nationale.

Respectueux et de forte personnalité, Zouba s’est distingué par sa probité et son honnêteté dans un milieu footballistique infesté par des arrivistes ayant transformé le football en Algérie en un milieu infréquentable.

Nassim Fateh

1 Comment

  • Mellah hocine
    3 février 2022 10:45

    Nos sincères condoléances à toute sa famille . C’était un homme juste et patriote , rares sont les hommes de sa trempé. L’Algérie vient de perdre un pilier dans le domaine sans en avoir su ou pu bénéficier de ses conseils ou de ses valeurs.
     » dans un milieu footballistique infesté par des arrivistes ayant transformé le football en Algérie en un milieu infréquentable. » Voilà la juste  » valeur » d’un milieu pourri par tout cet argent qui circule sans qu’aucun responsable vienne mettre de l’ordre. Sinon comment comprendre que toute personne proche du milieu footballistique puisse brasser des milliards sans que le fisc ou la sécurité sociale puisse en bénéficier. C’est ainsi que la CNR se retrouve déficitaire elle qui est alimentée par la sécurité sociale.
    Peut on un jour limiter les salaires de tous ces joueurs et pouvoir les déclarer convenablement ?
    Zouba est parti rejoindre un milieu où seule la vérité de DIEU règne .
    Que Dieu lui réserve une place en son vaste paradis.

Envoyer un commentaire

0Shares