DIA | Déçu par le football algérien, Belmadi ne compte pas renouveler son contrat en équipe nationale
65199
post-template-default,single,single-post,postid-65199,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Déçu par le football algérien, Belmadi ne compte pas renouveler son contrat en équipe nationale

DIA-08 octobre 2021: Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, s’est montré aigri par la situation générale du football nationale et a fait savoir qu’il ne comptait pas renouveler son contrat. Il a révélé qu’il n’y a pas eu de discussion dans ce sens avec la FAF, insinuant que les responsables du football et du sport en général en Algérie ne l’ont pas sollicité pour le renouvellement de son contrat.

Compte tenu de ce manque d’intérêt envers Belmadi qui devient de plus en plus gênant pour les responsables du sport en Algérie, il a fait savoir qu’il ne pensait pas à une éventuelle prolongation de son contrat. Il préfère plutôt se focaliser sur la qualification au Mondial-2022 au Qatar.

“La prolongation de mon contrat n’a pas été discutée. C’est la dernière chose à laquelle je pense. Si demain on ne se qualifie pas au Mondial, ce serait un gros échec et ce sera à moi de prendre mes responsabilités. Ce serait mal venu pour moi ou pour eux (la FAF, ndlr) de parler de contrat. Il faut absolument se qualifier à la Coupe du monde, sinon il y aura une grande réflexion”, a indiqué Belmadi.

“Nous sommes à une époque où le mot +stabilité+ a été clochardisé. L’époque veut qu’on soit dans le +next+, on n’a pas cette notion de stabilité. Après trois ans, on a beaucoup progressé, mais on continue de discuter des choix de joueurs. Cette manière de réfléchir doit disparaître, peut-être plaît-elle à certaines personnes. Ce n’est pas tous les Algériens qui pensent ainsi, c’est une minorité. Le plus important est de procurer de la joie au peuple”, a-t-il ajouté.

Cela dénote du degré d’aigreur de Belmadi qui semble offusqué par certaines pratiques dans le football algérien.

Pour rappel, Belmadi (45 ans) a été engagé en août 2018 en remplacement de Rabah Madjer, Il a signé un contrat jusqu’au Mondial 2022 au Qatar. Belmadi a remporté  la VAN-2019 en Egypte et à reste sur un record pour l’équipe nationale qui en est à son 29e match sans défaite.

Nassim Fateh

0Shares