DIA | Dérapage verbal de l’ENTV sur la Kabylie: L’ARAV avertit et la direction s’excuse
64256
post-template-default,single,single-post,postid-64256,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Dérapage verbal de l’ENTV sur la Kabylie: L’ARAV avertit et la direction s’excuse

DIA-24 août 2021: Décidément l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV) a l’œil partout. Elle a adressé ce mardi, “un avertissement sévère” à l’Entreprise publique de télévision (EPTV) suite à une faute grave commise par le présentateur du bulletin d’information de la matinée du 24 août.

“Lors de la diffusion par l’EPTV du bulletin de la matinée du 24 août 2021 annonçant le procès des accusés dans l’affaire du chahid Djamel Bensmain, une faute grave a été commise par le présentateur qui a qualifié la région de la Kabylie de pays de terroriste”, précise le communiqué de l’ARAV.

L’ARAV considère cette faute “comme un manquement impardonnable notamment en cette conjoncture exceptionnelle et sensible que connait le pays et qui requiert davantage de discernement et de clairvoyance dans le traitement de tels sujets d’autant que l’Algérie est sujette à une campagne féroce sans précédent visant sa sécurité et son unité”.

Par conséquent, l’Autorité de régulation de l’audiovisuel souligne “avoir adressé un avertissement sévère à l’EPTV et espère que les mesures disciplinaires appropriées soient prises à l’encontre des responsables de cette faute”.

Elle a rappelé à ce propos qu'”elle met toujours en garde contre de tels dérapages qui pourraient entrainer de graves conséquences”, affirmant “l’impératif de respecter les règles d”éthique et de déontologie professionnelles”.

L’ARAV sera intransigeante face à de telles bévues qu’elles émanent des institutions médiatiques audiovisuelles publiques ou privées”, ajoute la même source.

L’ENTV s’excuse  et promet des sanctions 

Conscient de son erreur, la direction de l’ENTV a réagit sur son site internet et sur sa page facebook en s’excusant officiellement de cette erreur et a promis des sanctions disciplinaires contre l’auteur de cette bourde monumentale. 

Amel Bouchaib  

2 Comments

  • Mellah hocine
    24 août 2021 22:30

    Lorsqu’un dérapage se produit , les dégâts sont incommensurables, l’oreille lambda s’est saisie du message , plutôt du mensonge. Un message qui est sorti comme cette balle qui sort du canon d’un fusil qui ne peut plus retourner.
    Avertissement ou pas de l’ARAV ,l’idée est ancrée et des esprits mal tournés en feront tout un plat.
    Que se passe-t-il dans la tête de ces gens pour s’engager dans des chemins aussi dangereux ? Comment ont-ils fini par croire à leur propre propagande ? Comment peut-on assumer des responsabilités d’une telle importance sans s’arrêter un moment, se poser des questions sur ce qu’on fait, sur la portée de ses propres actes, sans jamais remettre en cause des certitudes qui sont, à l’évidence, des contrevérités, et qui ont déjà mené vers autant de déboires ?. Il en fut ainsi de Naima Salhi, de Bengrina, de cette mouvence qui s’était réunie à mostaganem pour énoncer quelque chose de grave : zéro kabyle., sans que les pouvoirs publics puissent lever le petit doigt.

  • Lakhdar
    25 août 2021 10:39

    CE JOURNALEUX EST UN OPPORTUNISTE. IL VOULAIT UNE PROMOTION ET S’EST INSCRIT DANS L’AIR DU TEMPS. TOUT LE MONDE INSULTE IMPUNEMENT LA KABYLIE DEPUIS FEVRIER 2019. DONC POUR LUI SON INSULTE PLAIRA AUX DECIDEURS ET SE VOYAIT DECERNE UNE MEDAILLE DE FIDELITE. MALHEUREUSEMENT POUR LUI IL FALLAIT PAS TROP APPUYER SUR LE CHAMPIGNON CAR LA DERNIERE OPERATION EST ALLE TROP LOIN.

Envoyer un commentaire

0Shares