DIA | Dialogue militaire conjoint entre l’Algérie et les Etats Unis
66727
post-template-default,single,single-post,postid-66727,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Dialogue militaire conjoint entre l’Algérie et les Etats Unis

DIA-18 mars 2022: La Sous-Secrétaire adjointe à la Défense pour les affaires africaines Chidi Blyden et le Général Kais Djenidi ont coprésidé le dialogue militaire conjoint entre les États-Unis et l’Algérie les 14 et 15 mars 2022 à Alger.

L’événement est organisé par le ministère de la Défense et l’ambassade des États-Unis à Alger.  Il s’agit du 10eme dialogue militaire entre les États-Unis et l’Algérie. Les entretiens ont réaffirmé l’engagement des États-Unis et de l’Algérie à renforcer la coopération bilatérale en matière de défense et à travailler ensemble sur la sécurité régionale avec les partenaires africains.

Le dialogue militaire conjoint a porté sur des discussions ayant trait aux à la sécurité et aux conflits régionaux, la lutte contre le terrorisme ainsi que les perspectives d’approfondissement de la coopération américano-algérienne en matière de défense.  Les deux pays travailleront pour un plan d’action qui définit l’orientation, le calendrier et les objectifs de la relation de sécurité américano-algérienne.

2 Comments

  • Mellah hocine
    18 mars 2022 15:00

    Nous vivons un moment où chaque pays doit réfléchir et analyser les actes et autres projets qu’il doit engager.
    Le conflit Russo-ukrainien vient de dévoiler des dessous que nous pensions bannis , car , au lieu de chercher à apaiser et d’éviter l’escalade , tous ces pays occidentaux jettent de l’huile sur le feu .
    Que signifie tous ces financements d’armes pour alimenter davantage l »Ukraine , si ce n’est que mener ce pays vers une dislocation comme pour l’Irak , la Libye ou la Syrie ?
    Poutine a bien calculé son coup tout en affirmant que tout pays qui viendrait à s’immiscer le payera très cher.
    L’Ukraine reste la proie de tous et notamment de ces occidentaux qui prévoyait d’intégrer ce pays dans l OTAN : Le gouvernement américain avait travaillé sur des voies de contournement semi-légales des règles d’adhésion à l’Otan pour que l’Ukraine puisse le faire plus vite, relate Sergueï Narychkine, le directeur du Service des renseignements extérieurs.
    Cela semble aussi moderne que possible, d’autant plus que dans le projet du nouveau concept stratégique de l’Otan, qui doit être adopté en juin de cette année, la Russie apparaît comme la principale menace pour la sécurité de l’Alliance », résume M.Narychkine.
    Ripostent aux sanctions la Russie a decider de ne pas continuer à fournir aux États-Unis les meilleurs moteurs de fusée au monde. Les russes les laissent désormais utiliser pour les vols ce qu’ils veulent, leurs balais ou je ne sais quoi.
    De toute cette trame d’événements que reste t il d’un dialogue avec les USA ? .

Envoyer un commentaire

0Shares