DIA | El Moudjahid : un dossier spécial Palestine pour le 2e numéro de Politis
65639
post-template-default,single,single-post,postid-65639,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

El Moudjahid : un dossier spécial Palestine pour le 2e numéro de Politis

DIA-01  Décembre 2021:  Politis, revue mensuelle du journal El Moudjahid, a consacré son deuxième numéro (décembre 2021) à la Palestine, à l’occasion de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien qui fait face à une colonisation rampante et à la normalisation de certains pays arabes avec l’entité sioniste.

« Trahison de la cause, dispersion des rangs arabes, la revue compile le long combat des Palestiniens et revient sur les principales étapes de la lutte palestinienne pour son émancipation. Politis y décrypte les enjeux, donne la cartographie du conflit et dénonce le génocide perpétré par l’armée d’occupation », écrit El Moudjahid.

Dans un de ses articles intitulé « Etat palestinien entre intransigeance israélienne et dispersion des rangs », Politis analyse les soubresauts de la question palestinienne. La revue a relevé que la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien a été célébrée, le 29 novembre, dans un contexte marqué par l’intensification de la colonisation israélienne en Palestine et le blocage persistant du processus de paix, exacerbés par la normalisation des relations entre l’entité sioniste et certains pays arabes, qualifiée de « trahison » à la cause palestinienne.

Cette journée offre traditionnellement à la communauté internationale l’occasion de concentrer son attention sur le fait que la question de la Palestine n’est pas encore réglée et que le peuple palestinien n’a pas encore atteint ses droits inaliénables tels que définis par l’Assemblée générale de l’ONU.

« Cette année, la Journée de solidarité avec le peuple palestinien intervient au moment où la question palestinienne a connu un développement dangereux, marqué par la signature, fin 2020, d' »accords de normalisation » entre l’entité sioniste et quatre pays arabes », a précisé Politis.

En appui aux plusieurs articles publiés par Politis sur la cause palestinienne, un entretien avec l’ambassadeur de Palestine en Algérie, Fayez Abou Attia, a décrypté la pression menée par l’occupation israélienne sur les habitants d’El Qods occupée, dans le but de les chasser de la ville et d’effacer le caractère arabe et musulman de cette dernière.    

La revue a, par ailleurs, mis en exergue la question controversée de l’octroi à Israël du statut d’observateur à l’Union africaine, qui sera soumise au prochain sommet des chefs d’Etat de l’organisation panafricaine.

Envoyer un commentaire

0Shares