DIA | Ennahar Tv modifie sa ligne éditoriale et se rapproche du peuple et de l’opposition (Vidéo)
40985
post-template-default,single,single-post,postid-40985,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Ennahar Tv modifie sa ligne éditoriale et se rapproche du peuple et de l’opposition (Vidéo)

DIA-18 mars 2019: La chaîne privée d’information continue Ennahar Tv appartenant à Anis Rahmani a depuis quelques jours modifié sa ligne éditoriale en se rapprochant de l’opposition. Ce changement a été opéré deux semaines après le début des manifestations populaires contre le 5e mandat le 22 février. C’est après le succès de la deuxième manifestation populaire du 1 mars que la chaîne a choisi de faire machine arrière et adhérer à la contestation populaire. Comme la majorité des chaînes privées, Ennahar Tv avait adopté un silence radio sur le vent de contestation qui frappé l’Algérie le début du 22 février. C’est suite à la manifestation des travailleurs de l’ENTV qui demandait plus d’ouverture que Anis Rahmani connu pour son étroite relation avec les gens du sérail a organisé une sortie inattendue le soir du 8 mars après la réussite de marche des opposants au 5e mandat.  Le patron d’Ennahar Tv est apparu dans une émission pour dénnoncer les partis de l’alliance présidentielle et revendiquer l’annulation d’un 5e mandat. 

Le 17 février déjà, Anis Rahmani le patron du puissant groupe Ennahar Tv qui possède une chaîne Tv, un quotidien arabophone influent, un site francophone Alg24 et une dizaine de sites satellites, convoque une réunion avec ses principaux rédacteurs en chefs pour dicter la nouvelle ligne éditoriale en prévision de la présidentielle 2019, s’excuser pour son dérapage sur le service de renseignement et surtout démentir une information de taille: le rachat du groupe par Isaad Rebrab. 

Lire aussi : Anis Rahmani fait son mea culpa à Tartag et explique sa position sur la présidentielle 2019 (Vidéo)

La chaîne a opéré un virage à 80° durant toute la semaine en critiquant l’échec de la politique du gouvernement envers le peuple. 

Lors de la marche du 15 mars, la chaîne qui avait zappé de ses écrans les manifs du 22 février, du 1er mars et montré les images monstres de la révolution du sourire du 8 mars, opère un virage à 180° en plantant sa caméra sur le hirak lors de toute la journée du 15 mars. Désormais la chaîne Ennahar Tv est aux cotés du peuple. Malgré sa controverse dans l’affaire Amir DZ où elle avait humilié des artistes et des journalistes, Ennahar Tv demeure une télévision très regardée en Algérie et c’est d’ailleurs à travers elle et son logo imprenable que les chaînes étrangères comme RT, El Jazeera, Euronews ou encore TF1, regardent l’Algérie.  

Mieux encore, les principaux éditorialistes de la chaînes les rédacteurs en chefs Ahmed Hafsi et Mohamed Osmani interviennent sur la chaîne pour critiquer avec virulence, les partis de l’Alliance et même descendre en flammes le premier ministre Nourredine Bedoui après catastrophique conférence de presse.  

Depuis le 15 mars plusieurs personnalités et hommes politiques et des médias qui étaient opposés à la ligne éditoriale d’Ennahar Tv sont invités et disent haut et fort ce qu’ils pensent de la situation dans le pays. C’est le cas du journaliste Mustapha Kessaci, connu pour son engagement pour le hirak, ou encore le secrétaire général du MDS Fethi Gheras.  

Il faut préciser aussi que durant la pré-campagne pour la présidentielle 2019, la chaîne Ennahar Tv avait accueilli à la surprise générale Ghani Mahdi, qui avait souvent critiqué la chaîne Ennahar sur El Magharabia Tv. 

Ce changement de ligne éditoriale a été opéré au bon moment avec un timing calculé qui lui permet de surfer sur la vague du changement. Malgré ce relookage politique et éditoriale, certains journalistes et politiques refusent de croire à son mea culpa, c’est le cas du journaliste Said Boudour, qui a décliné diplomatiquement sur sa page facebook l’invitation d’Ennahar pour participer à un débat sur le plateau de la chaîne. 

Enfin, même si la chaîne Ennahar Tv a rejoint l’opposition et appuie la voix du peuple, le groupe reste fidèle au président Bouteflika et cela affirme Anis Rahmani c’est une question de principe. 

Salim Bey  

0Shares