DIA | Entretien téléphonique Tebboune-Macron en prévision de la tenue de la réunion du CIHN
59680
post-template-default,single,single-post,postid-59680,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Entretien téléphonique Tebboune-Macron en prévision de la tenue de la réunion du CIHN

DIA-20 février 2021: L’entretien téléphonique entre le président de la République, Abdelmadjid Tebboune et son homologue français, Emmanuel Macron, intervient à quelques jours de la tenue à Alger la session du Comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN), selon des sources diplomatiques.

Les deux présidents s’entretiennent régulièrement au téléphone et se sont engagés à booster la coopération bilatérale. La veille, soir hier vendredi, l’ambassadeur d’Algérie en France, Mohamed-Antar Daoud a été reçu par le président du Sénat français, Gérard Larchera, et lui a réitéré la disponibilité de la partie algérienne à consolider la coopération bilatérale dans tous les domaines, conformément à la volonté exprimée par les Présidents Abdelmadjid Tebboune et Emmanuel Macron.

Se félicitant de la “qualité des relations” entre les institutions parlementaires des deux pays, M. Daoud a réitéré “la disponibilité de la partie algérienne à consolider la coopération bilatérale dans tous les domaines, conformément à la volonté exprimée par les deux chefs d’Etat, Abdelmadjid Tebboune et Emmanuel Macron, de travailler de concert sur les dossiers d’intérêt commun, notamment économiques, les questions régionales et le dossier de la mémoire”.

De son côté, M. Larcher a fait part de sa “détermination à œuvrer pour la densification des échanges avec le Conseil de la nation à travers, d’une part, la tenue dans les meilleurs délais du 2ème Forum de coopération parlementaire de haut niveau et d’autre part, la mise en place d’un nouveau mécanisme de concertation sur les principaux enjeux de l’agenda international”.

L’entretien a porté aussi sur les échéances bilatérales à venir, en mettant l’accent sur la 5ème réunion du Comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN), dont les travaux sont prévus  prochainement à Alger.  

Le CIHN ne s’est pas tenu depuis en 2018 en raison des événements qu’a connus l’Algérie. La dernière réunion de ce CIHN s’était tenue à Paris sous la co-présidente d’Ahmed Ouyahia et Edouard Philippe.

Aussi, la dernière visite effectuée par le ministre des Affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian en Algérie en octobre 2020 a été un échec à cause des rançons payés par la France à des terroristes dans la région du Sahel.

Amir Hani 

Envoyer un commentaire