Les habitants de Ouargla crient leur ras-le-bol ! (Vidéo) - DIA
35623
single,single-post,postid-35623,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive
DIA-OURGLA

Les habitants de Ouargla crient leur ras-le-bol ! (Vidéo)

DIA-16 Septembre 2018: Les habitants de Ouargla reprennent avec la protestation et exigent de l’Etat la construction d’une nouvelle ville, à l’instar des autres wilayas. Dans un rassemblement pacifique ayant réuni plus 5 000 manifestants, organisé ce samedi au chef-lieu de wilaya, les habitants de la capitale du Sud-Est algérien sont sortis pour exiger leur part en matière de développement local et de fiscalité pétrolière, sachant que le gisement pétrolier de Hassi-Messaoud se trouve dans cette wilaya.
La protestation dans cette ville avait débuté depuis le mois de Ramadhan. Les revendications des habitants sont d’ordre socio-économique et concernent notamment l’extension de la ville de Ouargla avec la construction d’une nouvelle ville moderne, répondant aux standards internationaux.  
En ce sens, les habitants de Ouargla exigent aussi la construction d’un CHU, un centre anti-cancer tout en mettant en garde ceux qui exploitent le dossier du chômage à des desseins inavoués. A cet effet, les revendications des habitants de Ouargla étaient résumées sur les banderoles qu’ils avaient brandies à l’occasion de ce rassemblement pacifique, faut-il le préciser.
On pouvait lire sur ces banderoles, « les habitants de Ouargla contre la corruption sous toutes ses formes », « un centre hospitalo-universitaire », « nos enfants victimes de négligence médicale » et « non aux fausses promesses ».  
Les habitants de cette ville pétrolière souffrent aussi, selon leurs doléances et revendications, des mauvaises prestations de santé à cause du manque de médecins-spécialistes, le chômage, le logement, l’approvisionnement et la qualité de l’eau potable ainsi que la détérioration du réseau d’assainissement, ce qui influe sur la dégradation de l’environnement.
Le rassemblement des citoyens de Ouargla s’est déroulé sous une très haute surveillance ; les services de sécurité ayant empêché une marche prévue vers le siège de la wilaya depuis Souk El-Hadjar jouxtant le vieux ksar de Ouargla.
Pour rappel, ce n’est pas la première fois que les habitants de Ouargla sortent dans la rue pour manifester leur courroux. Les autorités du pays gagneraient à prendre en charge les doléances des populations du Sud qui se sentent marginalisées et frustrées car elles ne bénéficient pas des richesses qui sont sous leur sol, notamment le gaz et le pétrole. 
Amir Hani