DIA | Infantino a assisté au match Cameroun-Egypte : une mise en garde contre Eto’o
66336
post-template-default,single,single-post,postid-66336,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Infantino a assisté au match Cameroun-Egypte : une mise en garde contre Eto’o

DIA-04 février 2022: La présence du président de la FIFA, Gianni Infantino à Yaoundé pour assister au match de la demi-finale Cameroun-Egypte, est un message clair voire une mise en garde contre le président de la fédération camerounaise de football (FACAFOOT), Samuel Eto’o.

Le comportement de Samuel Eto’o lors de cette CAN qui se déroule au Cameroun et ses déclarations ont amené la CAF et la FIFA à intervenir. Alors que le président de la FIFA devait assister à la finale de la CAN, il a été obligé d’assister à la demi-finale, perdue ce jeudi par le Cameroun devant l’Egypte aux tirs au but après 120 minutes de jeu.

Cela confirme ce qui se dit dans les coulisses, à savoir que l’ancien président de fédération égyptienne de football Hany Hassan Abou Rida qui est membre du Comité exécutif de la FIFA et membre du Comité exécutif de la CAF a demandé à Infantino d’assister au match pour empêcher le Cameroun de Eto’o de magouiller à sa guise.

Eto’o avait déclaré à ses joueurs qu’ils allaient livrer une « guerre » contre l’Egypte et se croyait tout permis puisque la CAN se déroule au Cameroun. Mais il a été vite remis à l’ordre par la FIFA qui a déjà Eto’o dans sa ligne de mire, sachant que le président de la FACAFOOT recourt à des procédés extrasportifs pour que son équipe nationale s’impose.

Ce qui s’est passé ce jeudi à Yaoundé est de bon augure pour l’Algérie qui doit profiter de la faiblesse du Cameroun et surtout de Eto’o, lequel demeure désormais sous le contrôle de la FIFA et n’a pas les coudées franches dans les coulisses. Un atout que l’Algérie doit exploiter pour piéger le Cameroun et se qualifier au Mondial-2022 du Qatar. Pour rappel, le match aller pour la qualification au Mondial est prévu le 23 mars à Yaoundé et le retour à Blida le 29 mars 2022.

1 Comment

  • Mellah hocine
    4 février 2022 12:33

    Voilà qui est bien dit, car ce ETOO ne mérite aucunement d’être à la tête du football camerounais. Ses écarts de langages , ses magouilles et ses intentions malsaines sur les équipes adverses font de lui un gourou sans âme sportive.
    Que d’équipes ont été bloquées lors de leur déplacement vers le stade et c’est sur ordre de ce Etoo que la police ne fait pas son travail. Que d’équipes se sont plaintes des arbitres car leur choix vient directement de Etoo.
    Heureusement qu’un homme était présent pour le remettre à sa place , cet homme n’est autre que l’égyptien Abou Ridha qui connaît bien les rouages de ces dirigeants africains.

Envoyer un commentaire

0Shares