DIA | La FAF récuse l’arbitre botswanais du match Cameroun-Algérie
66671
post-template-default,single,single-post,postid-66671,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

La FAF récuse l’arbitre botswanais du match Cameroun-Algérie

DIA-11 mars 2022: La FAF a récusé l’arbitre Botswanais Joshua Bondo, désigné par la FIFA pour diriger le match aller entre Cameroun-Algérie, prévu le vendredi 25 mars 2022 au stade de Japoma à Douala à 18h pour le compte des matchs barrages pour la qualification au Mondial-2022 du Qatar. Ce match avait été à…Marrakech au Maroc !

La FAF a récusé cet arbitre qui avait alors privé l’équipe nationale d’un penalty contre le Burkina Faso, lors du match aller pour le compte du 2e tour des qualifications au Mondial-2022. Cet arbitre s’était distingué par son partialité et ses erreurs sur le terrain, donnant l’impression de jouer contre l’Algérie.

De crainte de vivre la même mésaventure, la FAF a formulé des réserves auprès de la FAF, tout en espérant que ces réserves aboutiront.

L’arbitre du match retour, le Gambien Bakary Gassama, n’est pas récusé. Le match est prévu le mardi 29 mars 2022 au stade du Chahid Mustapha Tchaker de Blida à 20h30.

Il faut rappeler que le sélectionneur national, Djamel Belmadi avait déjà mis en garde contre les coulisses dont l’arbitrage pour faire tomber l’Algérie. La FAF n’est plus représentée auprès de la CAF, après que l’ex-président de la FAF, Kheireddine Zetchi, eut demandé à la CAF le retrait de tous les Algériens qui y siègent. Une décision préjudiciable pour le football algérien qui risque de faire les frais des jeux de coulisses.

Nassim Fateh

Envoyer un commentaire

0Shares