DIA | La fausse démission de Belmadi ou la politique de la terre brûlée
60264
post-template-default,single,single-post,postid-60264,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

La fausse démission de Belmadi ou la politique de la terre brûlée

DIA-26 mars 2021: Le sélectionneur de l’équipe nationale de football, Djamel Belmadi, est “aigri” et “scandalisé ” par les rumeurs persistantes sur sa prétendue démission. Des rumeurs qui coïncident avec la décision du président sortant de la FAF, Kheireddine Zetchi, de ne pas se porter candidat à sa propre succession, a-t-on fait observer du côté du staff technique des Verts.

Selon la même source, des proches de Zetchi auraient colporté la rumeur de la prétendue démission de Belmadi, ce qui a amené ce dernier à apporter des précisions et un démenti. Ils ont voulu faire croire que si l’on contraint Zetchi à ne pas briguer un deuxième mandat à la tête de la FAF, Belmadi allait démissionner, ce qui s’apparente à la “politique de la terre brûlée”, a-t-on commenté.

Pour rappel, Belmadi avait déjà mis en garde les candidats à la présidence de la FAF, y compris Zetchi  lors de sa visite de travail à Sidi Bel Abbes, contre l’utilisation de l’équipe nationale dans leur campagne électorale.

Il a été contraint de revenir à la charge ce vendredi pour dire qu’il est sélectionneur nationale et qu’il ne fait pas de politique !

Nassim Fateh

1 Comment

  • Mellah hocine
    27 mars 2021 13:32

    Une de plus dans ce paysage médiatique algérien comblé par de la désinformation . Le cas de Belmadi est utilisé par l’équipe sortante de la FAF afin créer le symptôme de la terre brûlée. Après moi , c’est le déluge semble être cette situation ubuesque. Belmadi est un homme qui a été éduqué par les principes universels d’appartenance . Il ne tient as à une personne, comme nous autres, mais il tient à son pays . Chapeau bas mister Belmadi.

Envoyer un commentaire