DIA | La ministre de la Culture Bendouda réagit à la polémique sur ses propos sur le Couscous (Vidéo)
57922
post-template-default,single,single-post,postid-57922,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

La ministre de la Culture Bendouda réagit à la polémique sur ses propos sur le Couscous (Vidéo)

DIA-19 décembre 2020: La Ministre de la Culture, Malika Bendouda, a réagit à la polémique suscitée ses déclarations au sujet de la femme et de la préparation du couscous, affirmant que ses propos ont été décontextualisés.
Dans une publication sur sa page Facebook, rendue publique ce vendredi, 18 décembre, et accompagnée de la vidéo
de son allocution intégrale, la Ministre de la Culture, Malika Bendouda, s’est défendue de la polémique qu’ont suscité
ses déclarations et affirme que sa phrase « a été sortie de son contexte et utilisée de manière inappropriée », et a rajouté que « le retour à l’enregistrement (la vidéo de son allocution intégrale) supprime toute confusion ou
falsification ».

La Ministre de la Culture a vivement été critiquée sur les réseaux sociaux après avoir déclaré que « la femme qui ne sait pas préparer un couscous représente une menace pour sa famille ».

Dans la vidéo intégrale que nous publions ci-dessous, la Ministre de la Culture a également souligné que « dans certaines de nos traditions d’aujourd’hui, la préparation du couscous est une caractéristique pour les femmes et un avantage, mais historiquement c’était une ressource de vie et d’intégration économique pour la famille, surtout à l’époque numide ».
 
Le couscous classé patrimoine mondial immatériel de l’UNESCO Rappelons que Mme Malika Bendouda avait annoncé, ce mercredi passé, le classement du couscous au patrimoine mondial immatériel de l’UNESCO, en tant que dossier multinational au nom de l’Algérie, du Maroc de la Tunisie et de la Mauritanie.  

Amel Bouchaib 

Envoyer un commentaire

0Shares