DIA | La nouvelle Constitution publiée au Journal officiel : feu vert pour le début des réformes politiques
58483
post-template-default,single,single-post,postid-58483,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

La nouvelle Constitution publiée au Journal officiel : feu vert pour le début des réformes politiques

DIA-03 Janvier 2021: La publication de la nouvelle Constitution au Journal officiel marque le début des réformes politiques promises par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune dans son programme électoral.

La nouvelle Constitution ouvre la voie pour l’organisation d’élections législatives et communales anticipées. Autrement dit, les actuelles Assemblées élues (APN, APW et APC), héritées de l’ancien Pouvoir, seront dissoutes et remplacées par d’autres Assemblées qui seront élues conformément aux dispositions de la Constitution amendée, laquelle a été approuvée par voie référendaire le 1er novembre 2020.

Ainsi, l’Algérie devrait disposer d’Assemblées propres et non d’assemblées peuplées de coiffeuses et autres femmes de ménages, désignées ou élues par le passé grâce au fameux système des quotas.

Les élections devraient intervenir au premier semestre de l’année 2021 d’autant plus que le Président Tebboune avait donné des instructions fermes pour qu’une nouvelle Loi électorale soit finalisée dans les plus brefs délais afin d’organiser ces élections.

Amir Hani

Envoyer un commentaire

0Shares