DIA | L’Algérie condamne “fermement” le coup d’Etat au Burkina Faso
66219
post-template-default,single,single-post,postid-66219,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

L’Algérie condamne “fermement” le coup d’Etat au Burkina Faso

DIA-25 janvier 2022: L’Algérie a condamné “fermement” le coup d’Etat survenu lundi au Burkina Faso, rejetant “catégoriquement” les changements anticonstitutionnels de gouvernements en violation des instruments pertinents de l’Union africaine (UA), indique mardi un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger.

“L’Algérie condamne fermement le coup d’Etat survenu le 24 janvier 2022 au Burkina Faso et rejette catégoriquement les changements anticonstitutionnels de gouvernements en violation des instruments pertinents de l’UA notamment la Décision d’Alger de 1999, réaffirmée par la Charte africaine de la Démocratie, des Elections et de la Gouvernance”, souligne le communiqué.

“L’Algérie œuvrera en concertation avec les autres pays africains au sein des organes compétents de l’UA en vue de s’assurer de l’application des dispositions pertinentes de l’Acte constitutif de l’Organisation continentale en la matière pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel”, poursuit la même source.

L’Algérie “forme le vœu que le Burkina Faso surmonte rapidement cette épreuve et réitère sa pleine solidarité avec le peuple burkinabè frère avec lequel elle entretient des relations historiques, d’amitié et de coopération”, conclut le communiqué.

Envoyer un commentaire

0Shares