DIA | L’Algérie menace de couper le gaz à l’Espagne  
67115
post-template-default,single,single-post,postid-67115,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

L’Algérie menace de couper le gaz à l’Espagne  

DIA-27 avril 2022: L’Algérie a haussé le ton et menacé de couper la livraison du gaz à l’Espagne, selon un communiqué du ministère de l’Energie et des Mines. En effet, l’Espagne envisage de “revendre” le gaz algérien à d’autres pays, ce qui n’est pas prévu dans le contrat de livraison liant les deux pays, sachant que ce gaz est destiné exclusivement à l’Espagne.

Le ministère de l’Energie et des mines, Mohamed Arkab, a été informé “ce jour par message électronique, par son homologue espagnole, Mme Teresa Ribera, de la décision de I’Espagne d’autoriser le fonctionnement, en flux inverse, du Gazoduc Maghreb Europe (GME). Selon la ministre espagnole, cette opération interviendra ce jour ou demain”, précise le communiqué.

A cet effet, ajoute la même source, le ministère de l’Energie et des mines tient à préciser que tout acheminement de “quantités de gaz naturel algérien livrées à l’Espagne, dont la destination n’est autre que celle prévue dans les contrats, sera considéré comme un manquement aux engagements contractuels, et par conséquent, pourrait aboutir à la rupture du contrat liant la Sonatrach à ses clients espagnols”.

Amir Hani

1 Comment

  • Mellah hocine
    28 avril 2022 11:10

    L’hypocrisie des pays européens est mise à nue après cette crise ukrainienne . Tous les pays européens , sans exception , ne sont que des valets des sionistes , alors il est grand temps de revoir ces relations avec tous les belligérants. Ce sont , en effet , des beligerants qui participent activement à rehausser le ton de cette crise qu’ils auraient pue éteindre dès le début.
    L’Algérie reste une puissance régionale et ce statut doit être défendu jusqu’au bout , ce gaz transmis à l’Espagne doit faire objet d’une surveillance accrue .

Envoyer un commentaire

0Shares