DIA | L’Algérie s’impose face à la Tanzanie et fait taire les consultants des plateaux TV (Vidéo)
67484
post-template-default,single,single-post,postid-67484,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

L’Algérie s’impose face à la Tanzanie et fait taire les consultants des plateaux TV (Vidéo)

DIA-09 juin 2022: La victoire arrachée ce mercredi par la sélection nationale de football à Dar Essalam contre la Tanzanie (2-0) pour le compte de la 2e journée des qualifications à la CAN-2023 de Côte d’Ivoire,  devrait faire taire les consultants et analystes des plateaux de télévision. Ces analystes se sont spécialisés  de plus en plus dans le dénigrement de Djamel Belmadi.

Pour rappel, lors de la première journée de ces qualifications, l’Algérie s’était imposée devant l’Ouganda, samedi dernier sur le score de 2-0. Malgré cette victoire et un début concluant, ces  consultants ont trouvé à redire, considérant que “l’adversaire était faible”.

Ainsi, au lieu d’encourager les jeunes nouveaux sélectionnés, ces consultants et autres analystes se sont mis à casser du Belmadi, reprochant au sélectionneur national se montrer “hautain et dédaigneux”.

C’est le cas du consultant de la chaîne El Haddaf Tv Ali Bencheikh qui n’a pas cessé d’attaquer le sélectionneur et critiquer certains joueurs comme Belaili, Mahrez et Slimani.

En sens, ces analystes ont commencé à déverser leur venin sur Belmadi, alors que ce dernier est en passe de reconstruire une nouvelle équipe en prévision des prochaines échéances. C’est dire qu’à travers leurs commentaires haineux, ces individus qui se prennent pour des analystes et des consultants se sont montrés versatiles envers Belmadi.

Ils ont oublié qu’à son arrivée en 2018, l’équipe nationale était au creux de la vague et avait pu remobiliser pour aller chercher le tire de champion d’Afrique en Egypte en 2019. Il est vrai que l’Algérie ne s’est pas qualifiée au Mondial-2023, mais il faut reconnaitre que c’est un accident de parcours car au vu de ses résultats, l’Algérie mérite amplement d’être présente au Qatar.

En d’autres termes, ces consultants veulent mystérieusement la tête de Belmadi, lequel demeure le meilleur entraineur qu’a connu la sélection nationale depuis son indépendance, sans pour autant enlever le mérite aux anciens coachs des Verts comme les regrettés Kermali, Zouba ou encore Mekhloufi, Khalef et Saâdane.

Nassim Fateh

1 Comment

  • Mellah hocine
    9 juin 2022 14:44

    On ne peut pas leur en vouloir , ces “analystes” touchent , tout de même, du doigt les carences de cette équipe . Ces critiques doivent être considérées constructives , dès lors que Belmadi a reconnu certaines failles . Une victoire en Tanzanie est la bienvenue pour le capital confiance , mais avec une autre équipe plus costaud, l’équipe nationale risque de laisser les plumes. Le maillon faible de dette équipe reste sa paire centrale et à ce niveau Belmadi peut composer avec des joueurs locaux.

Envoyer un commentaire

0Shares