DIA | L’Ambassadeur de France se prosterne devant la tombe du 1er martyr des massacres du 8 mai 1945
61079
post-template-default,single,single-post,postid-61079,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

L’Ambassadeur de France se prosterne devant la tombe du 1er martyr des massacres du 8 mai 1945

DIA-08 mai 2021: A l’occasion de la célébration du 76e anniversaire des massacres qui ont été perpétrés par l’armée coloniale française à Sétif, Guelma et Kherrata le 8 mai 1945, l’ambassadeur de France en Algérie François Gouyette, a déposé à Sétif, une gerbe de fleurs à la mémoire des victimes de cette tragédie. « En ce 8 mai, jour de commémoration des massacres de mai et juin 1945 à Sétif et dans le Nord Constantinois, l’Ambassadeur de France, François Gouyette, est venu déposer, au nom du Président de la République française, une gerbe de fleurs en hommage aux victimes », avait écrit l’ambassade de France sur son compte Twitter. L’Ambassadeur s’est notamment prosterné devant la tombe du premier martyrs des massacres du 8 mai 1945: Seaal Bouzid, qui a été tué parce qu’il portait le drapeau de l’Algérie.   

C’est la deuxième fois qu’un ambassadeur de France se rend à Sétif pour rendre hommage aux victimes des massacres des 8 mai 1945. En 2005, Hubert Collin de Verdière a été le premier représentant de l’État français en Algérie à se rendre à Sétif. En février de la même année, le même responsable avait qualifié de « tragédie inexcusable » ces massacres intervenus alors que le monde célébrait la fin de la Deuxième guerre mondiale et la défaite du régime nazi.

Ce samedi, le président Abdelmadjid Tebboune a déclaré que de « bonnes relations » avec la France était tributaire du règlement du contentieux mémorial.

« Nous célébrons aujourd’hui la Journée nationale de la mémoire. Il faut souligner que la bonne qualité des relations avec la République française ne viendra pas sans la prise en compte de l’histoire et du traitement du dossier de la mémoire », a déclaré le président Tebboune dans un message à l’occasion de la célébration des massacres du 8 mai.

Amir Hani 

1 Comment

  • Nadri
    9 mai 2021 12:18

    C’est ça l’hypocrisie française.

Envoyer un commentaire

0Shares