DIA | L’Arav déménage en attendant le renouvellement de ses membres
58825
post-template-default,single,single-post,postid-58825,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

L’Arav déménage en attendant le renouvellement de ses membres

DIA-13 janvier 2021: L’Autorité de régulation de l’audiovisuel a annoncé le transfert de son siège à sa nouvelle adresse sise à Bir Mourad Raïs (Alger), a indiqué lundi un communiqué de l’Autorité. L’ARAV a annoncé le transfert se son siège de son ancienne adresse sise au 17 rue Didouche Mourad à Alger centre au 03 rue des Frères Bouadou à Bir Mourad Raïs (ancien siège du ministère de la Communication).

Reste à attendre le renouvellement de ses membres qui sont seulement 6 au lieu de neuf comme le stipule le décret. En effet deux membres sont décédés et un membre a quitté l’autorité. L’ARAV a perdu le Dr Ahmed Bayoud, professeur universitaire, haut fonctionnaire décédé en juin 2020 et Zahir Ihaddadène : journaliste, historien, décédé en janvier 2018. Alors que Lotfi Cheriet a quitté l’ARAV après sa nomination au poste de directeur général de l’Établissement public de télévision (EPTV) en 2019. La loi interdit d’exercer une activité liée à l’audiovisuel durant les deux années suivant la fin de leur mandat à l’ARAV. Une disposition qui n’a pas été respectée lors de sa nomination à l’ENTV. A cela s’ajoute l’absence répétée de certains membres pour des raisons de santé, c’est le cas notamment de Abdelmalek Houyou ex DG de la TDA. 

Mohamed Louber, le président de l’Arav

L’ARAV doit avoir officiellement neuf membres nommés par décret présidentiel pour un mandat de 6 ans non renouvelable. 5 membres, dont le président, sont désignés par le président de la République, 2 membres non parlementaires, proposés par le président du Conseil de la nation et 2 membres non parlementaires, proposés par le président de l’Assemblée populaire nationale. Les membres de l’ARAV ne doivent jouir d’aucun mandat électif, emploi public, activité professionnelle ou responsabilité exécutive dans un parti politique.  Mis à part le président de l’ARAV Mohamed Louber qui a été nommé le 14 janvier 2020 par le président Tebboune, la majorité des membres ont été nommé par le président Bouteflika en 2016. Leur mandat s’achève en 2022. 

Pour rappel, les membres de l’ARAV doivent veiller à l`impartialité des personnes morales exploitant les services de communication audiovisuelle relevant du secteur public et garantir l’objectivité et la transparence. L’Autorité doit veiller à ce que tous les genres de programmes présentés par les éditeurs de services de communication audiovisuelle reflètent la diversité culturelle nationale, le respect de la dignité humaine et la protection de l’enfant et de l’adolescent.

Amir Hani 

Envoyer un commentaire