DIA | Le courage d’Ahmed Touba de ne pas se rendre avec son club turc chez l’entité sioniste
68032
post-template-default,single,single-post,postid-68032,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le courage d’Ahmed Touba de ne pas se rendre avec son club turc chez l’entité sioniste

DIA- 28 juillet 2022: L’international algérien Ahmed Touba a pris une décision courageuse qui fait déjà le buzz sur la Toile et qui est largement relayée par les différents médias. Comme tous les sportifs algériens, Touba a été fidèle aux positions de l’Algérie en refusant d’accompagner son club, Istanbul Başakşehir dans les territoires occupés. Son club disputera ce jeudi un match contre le club sioniste Maccabi Netanya, au stade de Netanya.

Il s’agit du match retour de La Ligue Europa Conférence de l’UEFA, qui est une compétition annuelle de football organisée par l’Union des associations européennes de football. Une compétition créée en 2021.

Ce n’est pas la première fois qu’un sportif algérien refuse de se rendre dans les territoires occupés. Généralement, les footballeurs et sportifs algériens invoquent des blessures pour éviter les sanctions des instances sportives. Mais il y a des sportifs qui prennent ces décisions avec courage, à l’exemple du judoka Fethi Nourine qui avait refusé d’affronter un athlète sioniste aux Jeux olympiques de 2020 à Tokyo. Touba a pris cette décision en faisant fi d’éventuelles sanctions de son club.

Nassim Fateh

Envoyer un commentaire

0Shares