DIA | Le FFS participera aux élections locales partielles à Bejaia et Tizi-Ouzou
67936
post-template-default,single,single-post,postid-67936,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le FFS participera aux élections locales partielles à Bejaia et Tizi-Ouzou

DIA-23 juillet 2022: Le Front des forces socialistes (FFS) a annoncé ce samedi sa décision de  participer aux élections locales partielles, prévues le 15 octobre prochain dans six communes des wilayas de Bejaia et Tizi-Ouzou. Les élections locales n’avaient pas eu lieu dans certaines communes de ces wilayas en novembre 2021 en raison des perturbations enregistrées lors du vote.  

Dans un communiqué rendu public, le plus vieux parti d’opposition a souligné que sa participation intervient « conformément à la résolution du Conseil national extraordinaire (du parti) du 10 septembre 2021 portant décision de participation aux élections locales du 27 novembre 2021 ».

L’objectif de la participation à ces élections qui concernent quatre communes de la wilaya de Bejaia et deux autres communes de la wilaya de Tizi-Ouzou, est de « gagner des espaces dans les Assemblées populaires communales concernées et profiter de ce rendez-vous politique pour plaider en faveur de sa vision de la gestion locale basée sur la démocratie participative et la solidarité locale », note le communiqué du FFS.

Le parti appelle, en outre, ses militants, notamment ceux concernés par cette échéance, d' »œuvrer à la réussite dans cette élection et permettre au parti d’atteindre les objectifs tracés à travers cette participation ».

En d’autres termes, le FFS a décidé de mettre fin à la politique de la chaise vide, prônée pendant plusieurs années par ce parti. Il compte ainsi reconquérir le terrain perdu à cause justement de cette politique qui n’a pas arrangé les choses pour ce parti.

0Shares