DIA | Le Maroc perd son siège à l’UNESCO: Un revers pour Azoulay
65566
post-template-default,single,single-post,postid-65566,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le Maroc perd son siège à l’UNESCO: Un revers pour Azoulay

DIA-19 novembre 2021: Le Maroc ne siègera plus au sein du conseil exécutif de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), rapporte la presse ce vendredi. L’élection, ayant eu lieu le 17 novembre dernier, lors d’une conférence générale, voyait le renouvellement d’un des trois organes de gouvernance et de l’organisation, indique-t-on.

C’est Samir Addahre, ambassadeur du Maroc à l’Unesco, qui s’était porté candidat. « Le Maroc n’a pourtant pas passé la barre des 100 voix et a dû s’incliner face au Koweït qui a obtenu 153 suffrages », précise-t-on. « L’émirat siégera aux côtés de la Jordanie (126 votes) et de l’Égypte (130 votes), qui conserveront leur place jusqu’en 2025 ».

Pour le média parisien, révélant l’information, Audrey Azoulay perd un allié précieux au sein de cette instance faisant office de conseil d’administration de l’Unesco.

Amir Hani 

Envoyer un commentaire

0Shares