DIA | Le Maroc tente de perturber l’équipe nationale de football :  démenti non officiel de la FAF
64569
post-template-default,single,single-post,postid-64569,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le Maroc tente de perturber l’équipe nationale de football :  démenti non officiel de la FAF

DIA-05 septembre 2021: Des responsables de la FAF ont démenti les informations faisant état de l’interdiction par la Fédération royale marocaine de football d’accréditer les journalistes algériens en prévision du match Burkina Faso-Algérie de mardi prochain à Marrakech. La FAF n’a pas apporté un démenti formel car il s’agit d’une information non officielle.

Ce sont des responsables de la FAF qui ont apporté ce démenti, évitant de rendre public un communiqué car aucune décision d’interdiction n’est parvenue du Maroc.

En vérité, le Maroc tente de déstabiliser l’équipe nationale algérienne qui a débuté de fort belle manière les qualifications au Mondial-2022 du Qatar. L’Algérie a écrasé Djibouti sur le score de 8-0, jeudi dernier à Blida pour le compte de la 1ere journée de ces éliminatoires. Elle affrontera le Burkina Faso ce mardi à Marrakech et il s’agit pour l’Algérie du match le plus difficile du groupe qui compte aussi le Niger.

Les agissements du Maroc visent à déstabiliser l’équipe dont l’objectif, est de qualifier l’équipe nationale au Mondial-2022.  Ainsi, tous les moyens sont utilisés par le Makhzen pour s’attaquer à l’Algérie et perturber l’équipe nationale de football qui détient, faut-il le rappeler, le titre de champion d’Afrique en titre.

Le Maroc sait pertinemment qu’il n’est pas en droit d’interdire l’entrée des journalistes algériens sur son territoire, d’autant plus que les frontières ne sont pas fermées et aucun visa n’est exigé aux Algériens qui veulent se rendre au royaume Alaouite.

Nassim Fateh

Envoyer un commentaire

0Shares