DIA | Le match Burkina Faso-Algérie délocalisé à Marrakech au Maroc le 7 septembre
63956
post-template-default,single,single-post,postid-63956,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le match Burkina Faso-Algérie délocalisé à Marrakech au Maroc le 7 septembre

DIA-13 août 2021: Prévu pour juin, le début du second tour des éliminatoires au Mondial 2022 furent reportés suite à la non-homologation de plusieurs stades dont celui de Ouagadougou. Une décision qui mis en suspens la domiciliation de la rencontre opposant lu Burkina Faso à l’Algérie. 

À l’issue d’un tour d’inspection faite par la CAF et la FIFA, le Stade du 4-Août de Ouaguadougou n’a finalement pas reçu l’aval des instances pour accueillir la rencontre comptant pour la deuxième journée du Groupa A, dans le cadre du second tour de ces éliminatoires. Alors que plusieurs noms de stades circulaient ces derniers jours, la CAF et la Fédération Burkinabé de Foot ont choisi conjointement le stade qui accueillera le premier choc du Groupe A.

La rencontre opposant les Étalons aux Verts se déroulera finalement au Grand Stade de Marrakech, le 7 septembre prochain, selon un communiqué de presse révélé par la FAF sur son site officiel. « Ainsi, la rencontre Algérie – Djibouti, comptant pour la première journée du Groupe A Zone Afrique, aura lieu le 2 septembre 2021 au Stade du Chahid Mustapha Tchaker de Blida, alors que celle face au Burkina Faso, se disputera le 7 du même mois au Grand Stade de Marrakech, au Maroc », peut-on ainsi lire sur le communiqué publié par l’instance fédérale.

D’une capacité de 45 340 places, le Grand Stade de Marrakech a été l’un des stades hôtes de plusieurs compétitions continentales et internationales, à l’image du CHAN 2018 et de la Coupe du Monde des Clubs 2013 et 2014. 

3 Comments

  • Mellah hocine
    14 août 2021 10:19

    Pour jouer un match de football , on a besoin d’un stade du Maroc , mais pour sauver des vies humaines , aussi bien civiles que militaires, on a refusé les Canadairs proposés par le Maroc, c’est navrant.
    Qu’on nous eclaircisse ces relations avec le Maroc car un flou total s’est emparé de cette diplomatie perfide qui ne cesse d’emprunter ” les montagnes russes” .
    Nos équipes sportives passent des stages en ce pays où encore transitent par Casablanca pour aller jouer en Afrique , de plus nous avons des entraîneurs et des joueurs qui activent au Maroc , alors pourquoi cette haine entre les deux pays condamnés à vivre côté à côte des générations et des générations.
    Arrêtons cette politique de l’autruche.

  • Nadri
    14 août 2021 17:20

    Ya Si Mellah hocine, C’est la CAF et la Fédération Burkinabé de Foot ont choisi conjointement le stade du Maroc; le Burkina est l’équipe recevant donc notre FAF n’a aucun droit d’objection. Quant à accepter du Maroc des aides matérielles quoi que ce soit, sont des actes politiques sur lesquels il ne sert à rien de disserter.

    • Mellah hocine
      15 août 2021 13:31

      Aucune aide humanitaire ne peut être considérée comme acte politique . A partir du moment que l’Algérie dispose d’une représentation diplomatique au Maroc , il est tout à l’honneur du Maroc de proposer ses Canadairs à l’Algérie , surtout que cette proposition est venue au deuxième jour des incendies .
      N’et’es vous pas d’accord que les relations avec le Maroc ressemblent à ces ” montagnes russes” .
      Si le Maroc représente , reellement , un danger , il faudrait retirer cette représentation diplomatique et en finir une bonne fois pour toute.
      Chose quasi impossible puisque c’est la France qui est maître des lieux et qui décide pour tout le maghreb .

Envoyer un commentaire

0Shares