DIA | Le ministre nouveau de l’Agriculture Mohammed Henni n’a jamais détenu de nationalité étrangère
65537
post-template-default,single,single-post,postid-65537,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le ministre nouveau de l’Agriculture Mohammed Henni n’a jamais détenu de nationalité étrangère

DIA-15 novembre 2021: Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mohammed Abdelhafid Henni, nommé suite au dernier remaniement ministériel partiel, ne détient aucune nationalité étrangère, a affirmé lundi une source autorisée.

En réaction aux rumeurs, selon lesquelles le ministre Mohammed Abdelhafid Henni détiendrait “la nationalité française”, la même source a assuré à l’APS qu'”il ne détient aucune nationalité autre que la nationalité algérienne d’origine et il n’a jamais détenu une nationalité étrangère par le passé”.

Ces rumeurs “loin d’être innocentes” sont des “fake news” répandues par “certains milieux qui veulent perturber les programmes et les réformes pertinentes que le gouvernement est déterminé à concrétiser sur le terrain. Des milieux qui ne voient pas d’un bon œil les efforts de relance du développement dans ce secteur vital et sensible et la consécration d’une gestion transparente obéissant aux réglementations et aux lois”, a estimé la source.

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, avait procédé jeudi dernier à un remaniement ministériel partiel qui a concerné les ministres de l’Agriculture et du Développement rural, du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, et de la Communication.

Envoyer un commentaire

0Shares