DIA | Le pass sanitaire : l’Algérie à la traine, Benbouzid évoque la vaccination des moins de 18 ans
64400
post-template-default,single,single-post,postid-64400,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le pass sanitaire : l’Algérie à la traine, Benbouzid évoque la vaccination des moins de 18 ans

DIA-30 août 2021: Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid a évoqué ce lundi l’option d’établir le pass sanitaire pour toutes les personnes vaccinées. Il a indiqué que son département est en train de “réfléchir” aux modalités d’établissement de ce pass sanitaire, nécessaire pour les voyageurs à l’étranger mais aussi pour l’accès aux différents espaces.

Alors que dans d’autres pays, le pass sanitaire est déjà utilisé, l’Algérie est encore au stade de la réflexion. Compte tenu du nombre de personnes vaccinées, l’idéal aurait été de leur délivrer le pass sanitaire dès la prise de la deuxième dose. Mais en Algérie, il semble qu’il y a une volonté de vouloir rester à la traine et de ne réagir qu’à la dernière seconde.

En ce sens, quand les Algériens auront besoin de ce pass sanitaire pour voyager, participer ou assister à diverses manifestations, le ministère de la Santé commencera à délivrer ce pass dans la précipitation et la confusion. Il aurait fallu établir ce pass sanitaire et le délivrer de manière automatique à chaque personne vaccinée.

Par ailleurs, le ministre de la Santé a évoqué l’éventualité de vacciner les jeunes de moins de 18 ans. Une option qui est au stade de la réflexion dans les pays développés où la plupart de leurs citoyens sont vaccinés. En Algérie, l’opération de vaccination accuse encore un retard et l’objectif de vacciner 75 *% de la population est loin d’être atteint. En ce sens, il serait hasardeux de s’intéresser à la vaccination des personnes de moins de 18 ans.

Amir Hani 

1 Comment

  • Mellah hocine
    31 août 2021 16:12

    Décidément on parle d’un concept , importé, qui n’est valable que dans les pays occidentaux . Pourquoi ?
    En Algérie , déjà que la vaccination peine à se généraliser , les moyens mis en place ne semblent pas être en adéquation avec les conditions d’un pass sanitaire.
    Toutes les mesures et les décisions , de couvertures sanitaires, sont prises dans un cadre politique .
    Peut on laisser des supporters VACCINÉS , ayant ce ” pass sanitaire” accéder au stade à l’effet de supporter leur équipe ? Sûrement pas .
    Pour les autres lieux , peut on empêcher quelqu’un qui n’a pas ce pass sanitaire , de ne pas accéder dans une grande surface , dans une maison de la culture ou encore dans un restaurant ? .
    Toutes questions méritent d’être posées car il n’y a pas que le voyage à l’étranger qui ne concerne qu’une infime partie.
    L’urgence donc , c’est de vacciner le maximum de personne . Mais attention , durant la vaccination , plusieurs personnes n’ont pu accéder à la deuxième dose , dans les délais, par faute de programmation et d’incompétence du personnel médical : pour la deuxième dose, on leur signale rupture de stock.

Envoyer un commentaire

0Shares