DIA | Le Président Tebboune préside une réunion du Haut Conseil de Sécurité
61892
post-template-default,single,single-post,postid-61892,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Le Président Tebboune préside une réunion du Haut Conseil de Sécurité

Spread the love

DIA-09 juin 2021: Le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune, a présidé mardi une réunion du Haut Conseil de Sécurité consacrée à l’évaluation des préparatifs des élections législatives de samedi prochain, a indiqué un communiqué de la Présidence de la République.

“Le président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, M. Abdelmadjid Tebboune, a présidé, mardi 8 juin 2021, une réunion du Haut Conseil de Sécurité consacrée à l’évaluation des préparatifs des élections législatives du 12 juin 2021”, a précisé le communiqué.

“Après avoir écouté les interventions des membres du Haut Conseil de Sécurité, le président de la République a donné des instructions au ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire et aux responsables des corps de sécurité pour la sécurisation de l’opération électorale, notamment des bureaux de vote, conformément aux dispositions de la loi régissant et encadrant les élections qui garantit à l’électeur la liberté de vote et criminalise toute atteinte à l’exercice de droit consacré par la Constitution”, a ajouté la même source.

“Soulignant l’importance de ce rendez-vous électoral majeur, le Président Tebboune a affirmé que toutes les garanties constitutionnelles, juridiques et réglementaires sont à même de protéger la volonté populaire et la régularité de l’opération électorale, en concrétisation des dispositions des articles 7 et 8 de la Constitution”, a conclu le communiqué.

1 Comment

  • Mellah hocine
    9 juin 2021 10:43

    Pourquoi autant de prises de décisions pour un scrutin qui se doit de se dérouler NORMALEMENT. Pourquoi autant d’orientations , c’est parce qu’au fond ce scrutin est mal arrivé ou encore mal admis par le peuple , même s’il existe , comme de coutume , des algériens qui , têtes baissées, foncent dans la direction du vent.
    Peut on dire qu’un simple scrutin peut mobiliser tout le haut conseil de sécurité ?
    Le haut de sécurité se réunit lorisque l’Algérie est en danger et ce n’est pas le cas.

Envoyer un commentaire