DIA | L’entraineur de la Gambie, dit-il la vérité ou raconte-t-il des blagues…belges ?
66187
post-template-default,single,single-post,postid-66187,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

L’entraineur de la Gambie, dit-il la vérité ou raconte-t-il des blagues…belges ?

DIA-24 janvier 2022: L’entraineur de l’équipe nationale de Gambie, le Belge Tom Saintfiet, a défrayé la chronique par ses sorties médiatiques sensationnelles. Après avoir le mauvais tour qu’il a joué à l’Algérie en reportant le match amical prévu à la veille de la CAN, le coach belge évoque les conditions difficiles de ses joueurs et de son staff technique au Cameroun où se déroule la phase finale de la CAN.

Tom Saintfiet a été derrière l’annulation du match amical contre l’Algérie, prévu au Qatar  en préparation à la CAN. Craignant certainement une défaite devant l’Algérie sur un score lourd, l’entraineur belge de la Gambie avait inventé plusieurs histoires à dormir debout, notamment la pseudo-contamination au Coronavirus de plusieurs joueurs de l’équipe gambienne. Pis encore, c’est lui qui avait annoncé l’annulation du match sur sa page Facebook, alors que l’annonce devait être faite émaner  de la Fédération gambienne de football en adressant une correspondance officielle à la FAF.

Cette fois-ci encore, l’entraineur belge a voulu encore justifier une éventuelle élimination de son équipe, en évoquant plusieurs prétextes notamment “l’entassement de six joueurs de son équipe dans une même chambre où il se partagent les sanitaires”.

La Fédération gambienne de football a du apporter des précisions en dénonçant des propos sortis de leur contexte. “Ce que l’entraîneur voulait dire, c’est qu’à l’hôtel susmentionné, il y a des appartements et dans l’un des appartements, il y a une entrée principale avec trois chambres séparées avec deux joueurs dans chacune des chambres, les six étant obligés de partager toilettes et salle de bain simples”, précise la fédération.

C’est ainsi que les entraineurs européens continuent de se moquer des Africains pour ainsi dire afin de justifier leurs échecs sur le plans technique.

Nassim Fateh

1 Comment

  • Mellah hocine
    25 janvier 2022 11:14

    En effet le spectacle continue son bonhomme de chemin en Afrique avec tous ces chasseurs de primes , les sorciers blancs comme on les appelle.
    L’Afrique , toute lnafrique, est nourricière de tout ce qui est étranger , il est grand temps de les remettre dans leurs bottes et leur démontrer que leur présence n’est pas indispensable. La majorité des équipes nationales de cette ÇA est entrainee par des techniciens locaux, c’est le début d’une révolution des pensées.

Envoyer un commentaire

0Shares