DIA | Les collectivités locales croulent sous les inondations et le ministère de l’Intérieur s’inquiète du… gaspillage du pain
61059
post-template-default,single,single-post,postid-61059,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Les collectivités locales croulent sous les inondations et le ministère de l’Intérieur s’inquiète du… gaspillage du pain

DIA-08 mai 2021: Le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire semble s’occuper de tout, sauf de ses missions ! Au moment où des morts sont déplorés à cause d’une gestion qui laisse à désirer ai niveau des collectivités locales, le ministère de l’Intérieur rend public un communiqué sur…le gaspillage du pain.

Comme si le pain est plus important que la vie des Algériens. Dans son communiqué, le ministère de l’Intérieur a indiqué que plus d’un  million de kg de pain a été gaspillé durant la période allant du 13 avril dernier au 2 mai en cours à travers le territoire national, soit une moyenne de 4 millions de baguettes en l’espace de 20 jours.

Or, l’autre bilan, celui des inondations fait état de dégâts humain et matériel. En fait ce sont les walis et les collectivités locales qui ont failli à leurs missions. Après chaque intempérie, des dégâts sont signalés, ce qui nous renseigne sur le mode de gestion des walis, chefs de  daïra et présidents d’APC.

En ce sens, il est maladroit pour le ministère de tutelle de parler de gaspillage du pain au moment où des citoyens perdent la vie par la faute de la mauvaise gestion de leurs cités.

En d’autres termes, le ministère aurait du sermonner les walis ou et les chefs de daïra au lieu de s’attarder sur le gaspillage du pain. Les inondations signalées après chaque intempérie sont pires que le gaspillage du pain car celles-ci dénote de la gabegie ou des budgets détournés alors qu’ils devaient servir à sécuriser les villes des catastrophes naturelles comme les inondations.

Amir Hani

2 Comments

  • Nadri
    8 mai 2021 12:41

    Monsieur le ministre veut faire augmenter le prix du pain; c’est ça le but. Que les Algériens meurent dans les inondations dues à la mauvaise gestion des villes, villages et infrastructures; importe peu. The new Algeria got off to a bad start.

  • Mellah hocine
    9 mai 2021 12:45

    Que vient faire un ministre de l’intérieur dans ce domaine qui lui est étranger ? Le gaspillage du pain à commencé bien avant ce ramadhan 2021, un gaspillage depuis des lustres avec ce prix dont profite le ministre et tous les ministres avec leur famille .
    L’envoi d’un tel signal précède une probable augmentation pour ce petit peuple qui n’arrive pas à joindre les deux fins de mois . En quoi profite toutes ces recettes pétrolières à ce petit peuple si ce n’est aux différentes subventions de produits de première nécessité ? .
    Au lieu de travailler sur une sensibilisation face à ce phénomène , dire que le pain est béni de Dieu et doit pas être gaspillé, ces responsables ne sont là que pour faire des constats et maladroitement.

Envoyer un commentaire

0Shares