DIA | Les dessous de l’attaque de Ghoulamallah contre le nouveau ministre de la jeunesse et des sports
63048
post-template-default,single,single-post,postid-63048,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Les dessous de l’attaque de Ghoulamallah contre le nouveau ministre de la jeunesse et des sports

DIA-18 juillet 2021 L’affaire a fait beaucoup de bruit, l’ex ministre des affaires religieuse ne s’est pas privé de lyncher l’ancien directeur de la Coopération aux affaires religieuses, devenu entre temps ministre de la jeunesse et des sports. 

En effet, Bouabdellah Gholamallah, l’actuel président du Haut Conseil Islamique, avait posté sur sa page Facebook, un commentaire assez cinglant à l’encontre du nouveau ministre de la jeunesse et des sports, Abderrezak Sebkak, Selon l’homme religieux, le MJS n’aurait pas dû exploiter la langue française pour s’adresser à la délégation de la JS Kabylie, lors de la réception de nos vice-champions d’Afrique au niveau de l’aéroport d’Alger.  « Le ministre des sports a accueilli l’équipe ayant perdu la coupe d’Afrique.  Il leur a parlé en français. À première vue, cette langue lui a beaucoup manqué, car il ne l’a pas utilisée depuis longtemps », a écrit Bouabdellah Gholamallah

Ainsi, les cadres de la jeunesse et des sports n’ont pas compris ce qui se passe au sein dans leur secteur et l’ingérence surprise de Bouabdellah Gholamallah dans les affaires du MJS. En réalité c’est un vieux règlement de compte entre l’ancien ministre et son ex directeur de la coopération.  

Amir Hani 

1 Comment

  • tridi
    19 juillet 2021 7:12

    le ex ministre des affaires religieuses etait pour le 5eme mandat

Envoyer un commentaire

0Shares