DIA | Les graines du gazon du stade de Blida boquées à l’aéroport d’Alger !
65312
post-template-default,single,single-post,postid-65312,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Les graines du gazon du stade de Blida boquées à l’aéroport d’Alger !

DIA-16 octobre 2021: Les graines du gazon qui devraient être semées le plus tôt possible dans le terrain du stade Mustapha-Tchaker de Blida sont toujours bloquées à l’aéroport international d’Alger Houari-Boumediene, a-t-on appris auprès de la FAF.

Faute d’une autorisation administrative délivrée par les autorités sanitaires, ces graines sont toujours bloquées, alors que la FAF qui gère désormais la pelouse du stade de Blida mène une course contre la montre afin que la nouvelle pelouse du stade de Blida soit prête pour le match Algérie-Burkina Faso.

Le match est prévu le 14 novembre pour le compte de la 6e et dernière journée des éliminatoires au au dernier tour qualificatif au Mondial-2022 du Qatar. En somme, la FAF a un délai d’un mois pour préparer une nouvelle pelouse, alors que l’autorisation de la réception des graines de gazon est bloquées pour la simple raison que les services concernés ne travaillent pas le week-end !

A ce rythme, il est difficile de disposer d’une pelouse digne de ce nom, car pour avoir une belle pelouse il faut attendre 25 jours après sa semence si bien sûr aucun aléas n’intervient entre-temps, a-t-on expliqué à la FAF.

Le blocage des graines de gazon, importées de France par la société algéro-française chargée de refaire la pelouse du stade de Blida, pénalise le travail des ingénieurs agronomes, chargé de doter le stade Mustapha-Tchaker d’une pelouse à même de permettre aux protégés de Djamel Belmadi de jouer sur un véritable tapis !

En somme, Belmadi et ses joueurs avaient raison de se plaindre de l’état de la pelouse du stade de Blida qui reflète la manière avec laquelle est géré le football et le sport en Algérie.

Nassim Fateh

1 Comment

  • Mellah hocine
    16 octobre 2021 9:40

    Comme l’avoir dit à maintes reprises , la volonté du Président Tebboune ne suffit pas . Toutes les promesses qu’il a faites depuis son installation , aucune n’est concrétisée. Toute l’administration , dans tous les secteurs , est restée bloquée sur le phénomène bureaucratique par des agents qui perçoivent un salaire sans jamais réaliser la part dû à ce salaire.
    Ils sont comme ces agents ,que j’observe chaque matin de mon balcon d’une administration X , qui arrivent à 8h mais se dirigent directement au café du coin pour ramener leur gobelet de ce noir , qu’ils sirotent jusqu’a environ 10h puis rejoindre leur lieu de travail . Tout ce scénario est vu et su par leur chef sans qu’il ne bouge le petit doigt.
    C’est ainsi que travaille notre administration chargée de ces graines de gazon , tout en sachant que Belmadi et ses joueurs ont tiré la sonnette d’alarme depuis déjà plusieurs jours ou même plusieurs semaines.
    Pauvre Algérie qui subit le diktat de ces ” bras cassés”.

Envoyer un commentaire

0Shares