DIA | Sur décision du Président Tebboune : baisse de 20% les frais d’hébergement pour les Algériens de retour au pays
61621
post-template-default,single,single-post,postid-61621,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Sur décision du Président Tebboune : baisse de 20% les frais d’hébergement pour les Algériens de retour au pays

DIA-30 mai 2021: Après le courroux exprimé par les Algériens établis à l’étranger quant aux conditions draconienne relatives à leur entrée au pays, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a ordonné ce dimanche lors de la réunion du Conseil des ministres de baisser de 20% les frais d’hébergement pour les Algériens de retour au pays.

Les Algériens établis à l étranger, notamment en France ont organisé hier samedi des sit-in devant les ambassades et les consulats d’Algérie pour exprimer leur courroux aux conditions exigées à leur rentrée en Algérie.

Ainsi, le Président Tebboune a ordonné de “dispenser les étudiants et les personnes âgées à faible revenu parmi les Algériens de retour au pays de payer les frais d’hébergement relatifs à l’isolement”, et de “baisser les frais d’hébergement de 20% pour les Algériens de retour au pays”, a indiqué la même source.

A noter qu’Air Algérie, a annoncé samedi dans un communiqué, le programme de vols et les tarifs des voyages, suite à la décision relative à l’ouverture partielle des frontières aériennes.

Air Algérie a précisé dans son communiqué que les indications tarifaires à partir de l’étranger sont arrêtées comme suit : au départ de Tunis : 591 dinars tunisien l’aller-retour (TTC), au départ de Istanbul : 686 dollars l’aller-retour (TTC), au départ de Paris : 518 euros l’aller-retour (TTC), au départ de Marseille : 391 euros l’aller-retour (TTC) et au départ de Barcelone : 317 euros l’aller-retour (TTC).

Les frais de confinement ont été fixés à 41.000 DA (TTC), et payables selon l’équivalent en monnaie étrangère (applicable uniquement pour destination étranger-Algérie), et couvrent les frais de transport vers le lieu du confinement, l’hébergement en pension complète et le test COVID prévu à la fin du confinement.

L’exonération des frais de confinement est entendue dans la limite de deux enfants de moins de 12 ans par famille, note le document.

En outre et pour ce qui est des conditions d’entrée en Algérie, la compagnie a expliqué qu’en plus d’un billet d’avion confirmé sur le vol réservé, les personnes de plus de 12 ans doivent être munis d’un test RT-PCR COVID négatif datant de moins de 36 h avant la date de départ (en langue Arabe, française ou anglaise), à présenter à l’enregistrement et à remettre à l’arrivée.

Après avoir prix connaissance des ces conditions, les Algériens qui attendaient impatiemment la réouverture des frontières ont été déçus par les prix imposés.

Amir Hani

2 Comments

  • Mellah hocine
    31 mai 2021 11:47

    C’est une preuve supplémentaire d’un vol déguisé, sinon pourquoi ce rabais d’un coup ?
    Au final toutes ces conditions d’entrée sont du khorti , sauf présentation d’un test PCR inférieur à 72 heures en sus d’un certificat de vaccination . Point final.
    L’isolement de 5 jours n’à vraiment pas de sens , sauf peut être financer les pertes subies par les hôtels durant ce pandémie , au lieu que cela soit une aide de l ÉTAT. BONNOS comme disait Matoub ALLAH IRRAHMOU.

  • Mellah hocine
    1 juin 2021 11:11

    La question qui se pose , pourquoi les étrangers qui débarquent sur d’autres campagnes AIR FRANCE , ASL, LUFTHANSA ou TURKISH ne sont pas soumis aux mêmes conditions que ceux qui voyagent par Air Algérie ?

Envoyer un commentaire

0Shares