DIA | Les principales décisions du Conseil des ministres
61313
post-template-default,single,single-post,postid-61313,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Les principales décisions du Conseil des ministres

DIA-16 mai 2021: Le Conseil des ministres, réuni dimanche sous la présidence du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a pris plusieurs décisions dont  celle relative à la réouverture des frontières dès le début du mois de juin prochain.

Un plan de cinq vols quotidiens de et vers les aéroports d’Alger, de Constantine et d’Oran a été proposé pour marquer la réouverture des frontières, fermées depuis plus d’un an, et ce, dans le strict respect  des mesures préventives contre la pandémie du coronavirus.

“Après avoir entendu un exposé du Premier ministre sur l’activité du gouvernement lors des deux dernières semaines, et après la présentation des recommandations de la réunion consacrée, hier, à l’examen des mécanismes appropriés pour organiser l’opération d’ouverture des frontières aériennes et terrestre, le Conseil des ministres a approuvé des propositions en faveur d’une ouverture partielle des frontières terrestres et aériennes algériennes dès début juin”, souligne le communiqué.

Selon la même source, un autre communiqué précisant les conditions d’organisation de cette ouverture sera diffusé “dans une semaine”.

Création d’un Fonds pour les fonds et biens détournés

Par ailleurs, le président de la République a instruit le gouvernement à l’effet d’introduire des dispositions au titre de l’avant-projet d’ordonnance portant Loi de finances complémentaire pour 2021, relatives à la création d’un Fonds devant accueillir les fonds et biens détournés et confisqués en vertu de décisions de justice dans le cadre des affaires de lutte contre la corruption.

En outre il a le gouvernement d’encourager l’inclusion financière en vue de capter les fonds en circulation dans le marché parallèle, notamment à travers une émission de bons de trésor.

Le Président de la République a chargé le Gouvernement de “poursuivre l’examen de la méthode adéquate permettant de revoir à la baisse le nombre des fonds spéciaux et les inclure dans le processus ordinaire de gestion des recettes et dépenses de l’Etat avec toute la transparence et l’efficacité requises pour une meilleure maitrise du budget général de l’Etat”.

Interdiction des situations de monopole protection des agriculteurs contre les spéculateurs

Le Président Tebboune a aussi insisté sur l’interdiction des situations de monopole, la protection des agriculteurs contre les fluctuations des prix des produits agricoles et la gestion efficiente et rationnelle des espaces d’entreposage, surtout ceux destinés aux produits de base de large consommation.

Il a ainsi insisté sur “l’application effective de la loi relative à la concurrence, notamment l’interdiction des situations de monopole et la lutte contre les pratiques visant leur exploitation pour la perturbation de l’approvisionnement du marché national”, selon le communiqué du Conseil des ministres.

Lancement du projet de réalisation de 1 000 mégawatts d’énergie solaire

Le chef de l’Etat a ordonné la mise en œuvre immédiate des différents axes du plan d’action relatif au développement de la production d’hydrogène vert et le lancement du projet de réalisation de 1.000 mégawatts d’énergie solaire durant l’année en cours. 

Le président de la République a souligné “l’importance d’associer les acteurs de la société civile afin de garantir la mobilisation sociétale nécessaire à la réussite de cet ambitieux projet de transition énergétique”.

Renforcement des capacités nationales dans le transport maritime de marchandises

Le président de la République a ordonné le renforcement des capacités des deux compagnies nationales de transport maritime pour répondre aux commandes des opérateurs économiques.

Il a insisté sur “la recherche de mécanismes efficaces pour lutter contre l’exacerbation du phénomène de location de containers et les énormes frais liés aux pénalités de retard découlant de leur non restitution dans de courts délais”, estimant qu'”il s’agit d’un des graves phénomènes qui grèvent les réserves de change du pays”.

Le président de la République a également ordonné l’interdiction de l’importation de transformateurs et de groupes électrogènes produits localement.

Amir Hani

1 Comment

  • Mellah hocine
    17 mai 2021 10:18

    Espérons que ces decisions ne soient pas que des voeux pieux .Beaucoup reste à faire dans cette situation de catastrophe sanitaire et les départements ministériels se doivent de retrousser les manches afin d’éviter un crash de toute nature à notre pays.

Envoyer un commentaire

0Shares