DIA | Les wilayas côtières seront dotées de stations de dessalement et mise en service ce dimanche de celle de Ain Benian
63468
post-template-default,single,single-post,postid-63468,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Les wilayas côtières seront dotées de stations de dessalement et mise en service ce dimanche de celle de Ain Benian

DIA-30 juillet 2021: La station de dessalement d’eau de mer de Palm Beach (Ain Benian) sera mise en service dimanche prochain, ce qui renforcera les capacités d’approvisionnement en eau potable de la capitale, selon le wali d’Alger, Youcef Chorfa.

Cette station située à Staoueli (Alger-Ouest) “a fait l’objet d’une extension en la dotant d’une nouvelle capacité de 5.000 m3/jour et sera mise en exploitation dimanche prochain”, a précisé le wali d’Alger. La capacité initiale de la station de Palm Beach était de 2.500 m3/j, rappelle-t-il.

Par ailleurs, deux filiales de Sonatrach, AEC et GCB en partenariat avec la société Cosider canalisation, sont chargés de réaliser trois stations de dessalement d’eau de mer, à Bordj El Kiffan, El Marsa (Alger) et Corso (Boumerdès) pour alimenter la région Est de la capitale.

Les capacités de production de ces stations de dessalement sont, respectivement de 10.000 m3/j , 60.000 m3/j et de 80.000 m3.

Le délai de réalisation des stations de Bordj El Kiffan et d’El Marsa est de cinq mois, alors que celui de Corso est de six mois.

Dans le même sens, un nouveau plan d’urgence permettant de doter l’ensemble des wilayas côtières d’une station de dessalement d’eau de mer (SDEM) chacune est en préparation, a annoncé le ministre des Energies et des Mines, Mohamed Arkab.

En plus des trois projets cités plus haut, d’autres projets sont en phase d’étude et concerneront les wilayas d’Oran, Mostaganem, Jijel, Skikda, Béjaïa et Tizi Ouzou. L’objectif c’est d’implanter une station de dessalement dans chaque wilaya du littoral algérien.

Amir Hani

2 Comments

  • Chitour Nasreddine
    31 juillet 2021 18:26

    Avec une station de dessalement d’eau de mer, par wilaya nous serons toujours loin d’assurer une alimentation suffisante. Il est impératif de programmer en fonction des besoins futurs en tenant compte de la progression future de la population et penser à d’agriculture. Ce sera à ce prix que nous parlerons d’autosuffisance sur certains points

  • Samy
    2 août 2021 8:52

    Tls se réveillent enfin entre 2 prières hypocrites.Pauvres Algérie sous la coupe de dirigeants autistes et irresponsables.

Envoyer un commentaire

0Shares