DIA | L’étau se resserre sur M6 et le makhzen : les Marocains mobilisés contre la normalisation avec l’Entité sioniste
65808
post-template-default,single,single-post,postid-65808,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

L’étau se resserre sur M6 et le makhzen : les Marocains mobilisés contre la normalisation avec l’Entité sioniste

DIA-23 décembre 2021: Un total de 38 villes marocaines se sont mobilisées contre la normalisation avec l’entité sioniste. Ainsi, le Front hostile à cette normalisation mais aussi soutenant la cause palestinienne ne cesse pas de s’élargir.

Du coup, l’étau se resserre contre le roi du Maroc, Mohamed 6, qui prétend être le commandeur des croyants, alors qu’il  travaille contre la cause palestinienne en s’alliant avec les sionistes, les premiers ennemis de la Palestine.

Le front hostile  à la normalisation avec l’entité sioniste a annoncé l’organisation de sit-in de protestation à travers 38 villes marocaines sous le slogan “notre bataille continuera jusqu’à annulation des accords de normalisation et de coopération militaire”. Une pression insoutenable sur le roi et le makhzen !

Parmi les 38 villes marocaines qui ont annoncé leur participation à cette action de protestation figurent Rabat, Marakech,  Meknes, Casablanca, Fes, Agadir, Taroudant, Beni Mellal, Taza, Titouan, Oujda, Tanger,  Hanifra, Sidi Kassem, El Khemissat, Djarssif, el Araich, Ben Sliman, Ouzan, Safrou, Asfi et Zakoura.

Le Front marocain pour le soutien à la cause palestinienne et contre la normalisation a lancé un appel pour une participation massive à ces actions de protestation dans différentes villes marocaines, dans le cadre de la quatrième journée de contestation contre l’accord de normalisation avec l’entité sioniste conclu il y a une année.

Face au black-out médiatique imposé par le Makhzen contre les mouvements de protestation, le Front marocain pour le soutien de la cause palestinienne et contre la normalisation avec l’Entité sioniste a décidé de rendre publiques ses actions en direct sur Facebook

Ce front de contestation a considéré cette normalisation  comme un “outrage à la souveraineté nationale”, particulièrement “à travers la signature d’accords militaire et de renseignements”. A cet égard, la journée du 22 décembre a été proclamée “Journée nationale contre la normalisation, dans toutes les villes du royaume” sous le slogan ” notre lutte continuera jusqu’à annulation des accords militaires et de normalisation avec l’occupant israélien”.

Un front qui s’élargit de plus en plus pour exercer une pression sur le roi et le Makhzen, sachant que la volonté populaire demeure inébranlable, quelles toutes les formes d’intimidation et d’exaction menées par le Makhzen, lequel s’enfonce davantage.

Mohamed Nassim

Envoyer un commentaire

0Shares