DIA | Levée de la mesure de confinement partiel pour 19 wilayas, réouverture des crèches et levée du congé exceptionnel
54427
post-template-default,single,single-post,postid-54427,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Levée de la mesure de confinement partiel pour 19 wilayas, réouverture des crèches et levée du congé exceptionnel

DIA-31 août 2020: La liste des wilayas concernées par la mesure de confinement partiel à domicile a été “adaptée” et revue à la baisse, passant de 29 à 18 à la faveur d’une “nette amélioration” de la situation sanitaire dans ces wilayas, indique lundi un communiqué des services du Premier ministre.

“En application des instructions de Monsieur le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale et au terme des consultations avec le Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie du Coronavirus COVID-19 et l’autorité sanitaire, le Premier Ministre a arrêté dans le cadre de la démarche progressive et flexible adoptée par les pouvoirs publics dans la gestion de la crise sanitaire, les mesures suivantes”, précise le communiqué du Premier ministère.

Il s’agit, en premier, de “l’adaptation, selon l’évolution de la situation sanitaire, de la liste des wilayas concernées par la mesure de confinement  partiel à domicile, qui passe de 29 à 18 wilayas, comme suit :

La levée de la mesure de confinement partiel à domicile pour dix neuf (19) wilayas dont la situation sanitaire connait une nette amélioration. Il s’agit des wilayas de Souk Ahras, Tissemsilt, Djelfa, Mascara, Oum El Bouaghi, Batna, Biskra, Khenchela, M’sila, Chlef, Sidi Bel Abbes, Bordj Bou Arreridj, Ouargla, Bechar, Constantine, Sétif,  Adrar, Laghouat et El Oued.

La reconduction, pour une durée de trente (30) jours à partir du 1er septembre 2020, de la mesure de confinement partiel à domicile de 23h00 au lendemain 06h00 du matin, pour dix (10) wilayas. Il s’agit des wilayas de Boumerdes, Bouira, Relizane, Médéa, Blida, Tipaza, Alger, Oran, Annaba et Bejaia.

L’application, pour une durée de trente (30) jours à partir du 1er septembre 2020, de la mesure de confinement partiel à domicile de 23h00 au lendemain 06h00 du matin pour huit (08) wilayas, dont la situation sanitaire s’est dégradée, à savoir : Tebessa, Illizi, El Tarf, Ain Defla, Tlemcen, Tizi-Ouzou, Tindouf et Jijel”.

La même source relève que “les walis peuvent, toutefois, après accord des autorités compétentes, prendre toutes mesures qu’exige la situation sanitaire de chaque wilaya, notamment l’instauration, la modification ou la modulation des horaires, de la mesure de confinement à domicile partiel ou total ciblé d’une ou de plusieurs communes, localités ou quartiers connaissant des foyers de contamination”.

Réouverture des crèches et garderies d’enfants et levée du congé exceptionnel

Le gouvernement a décidé, lundi, la réouverture des crèches et garderies d’enfants avec la mise en œuvre “stricte” d’un protocole sanitaire adapté, ainsi que de levée de la mesure du congé exceptionnel rémunéré accordé aux femmes enceintes et celles élevant des enfants âgés de moins de 14 ans, indique un communiqué des services du Premier ministre.

Parmi les mesures adoptées par le gouvernement, figure “l’ouverture des crèches et garderies d’enfants avec la mise en œuvre stricte d’un protocole sanitaire adapté qui doit comporter notamment, l’utilisation, dans un premier temps, de 50% des capacités d’accueil de ces établissements et le respect de la distanciation physique”, précise le communiqué.

Il s’agit également de “soumettre l’ensemble du personnel au test de dépistage de la Covid-19, préalablement à l’ouverture de l’établissement, le port obligatoire du masque de protection pour l’ensemble du personnel, l’affichage des mesures barrières et de prévention aux différents points d’accès, l’interdiction aux parents d’accéder aux locaux, (et) la désinfection quotidienne des lieux, cuisines, sanitaires, tables, chaises et autres équipements”.

Il est exigé, en outre, “l’installation de paillasses de désinfection aux entrées, la mise à disposition de solution hydro-alcoolique, l’aération naturelle des lieux, (et) l’interdiction de l’utilisation des climatiseurs et des ventilateurs”, ajoute la même source, soulignant que “les gérants de ces établissements sont tenus responsables en cas de non-respect des mesures barrières et d’hygiène édictées. Des inspections inopinées seront effectuées et, en cas de non-respect du protocole sanitaire, l’établissement sera immédiatement fermé”.

Par ailleurs, le gouvernement a décidé de “la levée de la mesure du congé exceptionnel rémunéré accordé aux femmes enceintes et celles élevant des enfants âgés de moins de quatorze (14) ans”.

Amir Hani  

0Shares