DIA | Malgré une décision du Président Tebboune, la plage de Club des pins fermée au public
64362
post-template-default,single,single-post,postid-64362,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Malgré une décision du Président Tebboune, la plage de Club des pins fermée au public

DIA-28 août 2021: Alors que toutes les plages du pays ont été rouvertes au public, celle de Club des Pins est restée fermée au public à la grande déception des Algérois qui ont cru pouvoir se baigner dans cette espace rouvert l’année dernière sur décision du président de la République, Abdelmadjid Tebboune.

Malgré cette décision présidentielle, la plage est restée fermée cette année. « La plage est réservée aux résidents de la résidence d’Etat », a-t-on expliqué au niveau du barrage de la gendarmerie nationale, posté à l’entrée de la résidence d’Etat où résident les ministres et les cadres de l’Etat.

Les Algérois, pour la plupart des familles, qui se sont rendus vers cette plage pour se baigner ont été déçus et contraint de rebrousser chemin.

« La plage est réservée aux résidents. La décision de sa réouverture a été exceptionnelle l’année dernière », explique gentiment un gendarme au niveau du premier barrage posté à hauteur du Centre international des conférences (CIC).

Il est donc à se demander si une décision présidentielle est valable dans le temps, sachant que le chef de l’Etat avait décidé de rouvrir la plage de Moretti au public, alors qu’elle a été fermée au temps de l’ancien pouvoir pour des raisons sécuritaire. Les Algérois de la Côte Ouest appréciaient cette plage dont ils ont été privés depuis une vingtaine d’années. Malheureusement ils en sont encore privés malgré une décision présidentielle de la sa réouverture…

Amel Bouchaib

112 Comments

  • Mellah hocine
    29 août 2021 11:09

     » Il est donc à se demander si une décision présidentielle est valable dans le temps,  » Effactivement la question mérite d’être posée , sachant que maintes décisions du président n’ont jamais vues le jour.
    .- Evoquant la corruption, il a précisé que « son ampleur est si importante que nous continuons à ce jour à découvrir ses ramifications apparentes et occultes », ajoutant que « le monopole de l’importation était entre les mains d’une cinquantaine de personnes, qui avaient un pouvoir absolu pour décider qui pouvait investir en Algérie »
    Pourtant la corruption continue son bonhomme de chemin et toutes importations son bloquées.
    .- . Le president a indiqué que « l’Algérie s’est débarrassée irrémédiablement de l’islam idéologique » et que « le courant islamiste actif en Algérie est différent des courants islamistes dans d’autres pays ».???
    – Concernant les relations avec le Maroc voisin, le Président Tebboune a déclaré: « nous n’avons pas de problème avec le Maroc, c’est le Maroc qui a un problème avec nous ».
    Et pourtant on s’en sort avec une rupture de relations diplomatiques.
    Mais alors qui est derrière tous ces freins vis à vis du président ?

Envoyer un commentaire

0Shares