DIA | Ould Abbes confirme la candidature de huit ministres aux législatives
15408
post-template-default,single,single-post,postid-15408,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Ould Abbes confirme la candidature de huit ministres aux législatives

Spread the love

DIA-14 février 2017: Comme rapporté déjà par DIA, le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN) Djamel Ould Abbes a confirmé la candidature de huit ministres, membres du parti,  aux élections législatives du 4 mai prochain. Il a indiqué ce lundi à l’occasion d’une conférence de presse animée au siège du parti suite à l’installation de la commission de candidature que huit ministres du gouvernement actuel, également des responsables au sein du parti, ont déposé leurs dossiers de candidature dans leurs wilayas respectives. Ould Abbes a précisé que le nombre pourrait être revu à la hausse.

Les ministres candidats sont celui des Transports et des Travaux publics Boudjemaa Talai, de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière Abdelmalek Boudiaf, de la ministre des Relations avec le parlement Ghania Eddalia, de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelouahab Nouri, de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdeslam Chelghoum, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique Tahar Hadjar, des Ressources en eau et de l’Environnement, Abdelkader Ouali et de la ministre déléguée auprès du ministre du Tourisme et de l’artisanat Aicha Tagabou.

S’agissant de la candidature du Premier ministre Abdelmalek Sellal comme tête de liste du parti pour la wilaya d’Alger, Ould Abbes a précisé que «Sellal n’a pas présenté sa candidature pour le moment, mais il est le bienvenu s’il se porte candidat sur la liste du FLN».

«La responsabilité du Premier ministre est liée à l’autorité suprême du pays représentée par le président de la République M. Abdelaziz Bouteflika», a-t-il expliqué. Pour rappel, le FLN a enregistré jusque-là 6 228 candidats dans 48 wilayas, selon Ould Abbes. «Nous n’accepterons pas le blanchiment d’argent ou l’argent sale qui avait terni l’image du parti. La commission des candidatures, installée ce lundi, sélectionnera les candidats dans la transparence et la démocratie. Nous n’accepterons pas, au sein du FLN, la candidature de ceux qui ont porté atteinte au président de la République Abdelaziz Bouteflika», a encore asséné Ould Abbes.

La commission chargée d’étudier les dossiers de candidatures du FLN compte 25 membres et achèvera son travail le 21 février ; les listes définitives des candidats du parti devant être connues le 6 mars prochain, selon le SG du FLN.

Amir Hani

1 Comment

  • AZAMUL
    14 février 2017 14:37

    Les voyous du F.L.N de la nuit et ces 02 enfants illégitimes: le (F.I.S) et le (R.N.D né avec les moustaches !) ont kidnappé l’Algérie; Quand est ce que les représentants des peuples d’Algérie vont passer à l’acte ?

    Après concertation des intellectuels doivent proposer une projet d’union (confédération) à faire signer par les représentants légitimes des peuples d’Algérie et non pas par les partis politiques qui ne représentent qu’eux même, c’est la seule issue possible pour ce pays sinon c’est la disparition à jamais.

    Comme l’on fait les américains en 1775 par la signature d’une convention fédérale, et la création des Etats Unis d’Amérique (U.S.A).
    Pour l’instant seuls les peuples: Kabyles, Mozabites et chaouis ont montré le chemin à suivre.

Envoyer un commentaire