DIA | Persistance de la canicule sue le Nord du pays jusqu’à samedi soir
63901
post-template-default,single,single-post,postid-63901,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Persistance de la canicule sue le Nord du pays jusqu’à samedi soir

DIA-12 août 2021: La canicule qui touche plusieurs wilayas du pays se poursuivra jusqu’à samedi soir, a indiqué l’office nationale de météorologie dans un bulletin météo spécial (BMS), précisant que le BMS émis hier et annonçant la fin de la canicule pour ce jeudi a été carrément annulé.

La persistance de cette canicule qui touche les wilayas du Nord est de mauvais augure puisqu’elle risque d’attiser les feux qui consument plusieurs forêts et villages, notamment à Tizi Ouzou.

Ainsi la canicule qui sévit depuis lundi dernier se poursuivra jusqu’à samedi soir, avec des températures dépassant les 44 degrés Celsius et atteignant localement les 47 degrés dans plusieurs wilayas.

Il s’agit des wilayas de Sidi Bel Abbes, Mascara, Relizane, Chlef, Ain Defla, Tizi-Ouzou, Bouira et Médéa où les températures prévues dépasseront les 44 degrés et pourraient atteindre des pics de 46/47 degrés, précise la même source, relevant que la validité du BMS qui est en cours s’étalera jusqu’à samedi à 21h00 au moins.

Les wilayas de Bejaia, Jijel, Skikda, Annaba et El Tarf, également concernées par le phénomène, enregistreront des températures pouvant atteindre 40 degrés avec des pics de 42/43c au Sud de ces mêmes wilayas. La validité du BMS qui est toujours en cours se poursuivra jusqu’à samedi à 21h00.

La canicule touchera aussi des wilayas de Constantine, Mila, Guelma, M’Sila et l’ouest de Batna où la température atteindra ou dépassera les 44 degrés durant la validité du phénomène s’étalant jusqu’à demain vendredi à 21h.

Mohamed Nassim

Envoyer un commentaire

0Shares