DIA | Perturbation dans l’AEP : des responsables de SEAAL limogés
61991
post-template-default,single,single-post,postid-61991,single-format-standard,qode-listing-1.0.1,qode-news-1.0,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode_grid_1400,footer_responsive_adv,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-content-sidebar-responsive,transparent_content,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.12.1,vc_responsive

Perturbation dans l’AEP : des responsables de SEAAL limogés

DIA-11 juin 2021: Les perturbations d’alimentation en eau potable (AEP) à Alger n’ont pas été sans conséquences, puisque le ministre des Ressources en eau, Mustapha Kamel Mihoubi, a décidé ce vendredi, de limoger directeur de la production et de la distribution de la Société des eaux et de l’assainissement d’Alger (SEAAL). Désormais c’est le directeur des Ressources en eau de la wilaya d’Alger qui est chargé de cette mission, selon un communiqué du ministère.

Pour rappel, Le directeur général de la SEAAL, le Français Brice Cabibel a été limogé en aout dernier. Un limogeage intervenu suite à la mauvaise gestion, devenue récurrente, de l’alimentation en eau potable à Alger. Pour rappel, le président de la République avait ordonné de mener des enquêtes sur les coupures d’eau intervenues durant les deux jours  de l’Aid el Adha de l’année dernière, ce qui avait provoqué le courroux et l’indignation des citoyens.

Deux semaines plus tard, des directeurs de la SEAAL, doit en septembre, plusieurs directeurs de SEAAL ont été limogés sur instructions du président de la République et ce, dans le but de venir à bout du problème des coupures de l’eau potable et de la mauvaise gestion des ressources en eau dans plusieurs wilayas.

Malgré ces limogeages, la situation n’a pas changé puisque les citoyens se plaignent toujours des coupures d’eau. Une situation paradoxal quand on sait que l’Etat a consenti des efforts colossaux en consacrant des budgets se chiffrant à des milliards de dinars pour garantir aux Algérien l’AEP. Cependant, les problèmes persistent et se compliquent chaque année, ce qui signifie que ce secteur est mal géré.

Amir Hani

1 Comment

  • Mellah hocine
    12 juin 2021 13:43

    Peut on avoir une bonne gestion lorsque le niveau d’instruction n’y est pas où fait défaut ? Toutes les entreprises étatiques sont gérées par des incapables sans niveau intellectuel ni capacité de gestion , ce qui dénote une incurie généralisée. On a beau changer les dirigeants mais tout le principe de gestion est revoir de fond en comble.
    Toute cette gymnastique de mise en fin de fonction des dirigeants n’est en réalité qu’une tempête dans un verre d’eau , puisque le problème est plus profond. Pourquoi ? Parce que tous les recrutements se font de manière “clanique” “famililliale ” ou encore et c’est pire par recommandation .
    Une anecdote: aux USA , lors d’un recrutement, on vous dit que pouvez vous nous ramener de plus ? En Europe , on vous demande les diplômes que vous avez et en Algérie , on vous dit qui vous a envoyé ? Tout est dit , à bon entendeur.

Envoyer un commentaire

0Shares